Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

200 criminels de guerre israéliens

Une galerie-photos de quelque 200 militaires israéliens, accusés d'avoir participé activement au massacre des habitants de la bande de Gaza en décembre 2008 - janvier 2009, est affichée depuis mercredi sur internet.

Les promoteurs de l'initiative, relayée jeudi matin par l'édition en ligne du quotidien Yediot Aharonot, indiquent qu'ils se sont procuré les données de ces femmes et de ces hommes d'une source anonyme probablement située dans l'appareil militaire lui-même.

La liste a été dans un premier temps consultable à l'adresse http://www.scribd.com/doc/43054479/...

Mais plus tard dans la journée, le lien n'était plus accessible, à l'initiative de l'hébergeur, une société britannique, selon le quotidien Yediot Aharonot.

Encore quelques heures, et d'autres internautes l'ont remis en ligne, à l'adresse ; cependant, dans les heures qui ont suivi, d'autres internautes ont remis le même fichier en ligne à http://s242816488.onlinehome.us/cri...

La liste donne, pour chacune des personnes visées, le nom, le prénom, l'unité militaire concernée, le grade, le matricule, la date de naissance, et, dans la majorité des cas, l'adresse ainsi qu'une photographie, en tenue civile ou militaire.

Tous ces soldats et toutes ces soldates ont exercé un commandement dans l'opération dite « Plomb Durci », qui a tué plus de 1.400 Palestiniens de la bande de Gaza, dont des centaines de femmes, d'enfants, et de personnes âgées, affirment les auteurs du site.

C'est pourquoi on y trouve, à côté d'une brochette de colonels et généraux connus, tel le chef d'Etat Major Gabi Ashkenazi, des officiers de rang inférieur, ainsi que des sous-officiers, avec ou sans kippa, jusqu'au grade de sergent.

Invitant le public à disséminer largement l'information, les auteurs du site espèrent que toutes ces personnes auront un jour à rendre compte de leurs actes, non seulement sur internet, mais dans le monde réel également.

 

Rubriques: