Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

300 militants français encerclée devant l'Ambassade de France

Communiqué de presse Le Caire, le 29 décembre 2009

La délégation de 300 militants français encerclée devant l'Ambassade de France répond à la version officielle des autorités françaises et égyptiennes.

Nous avons appris avec stupéfaction par la bouche du porte-parole du gouvernement égyptien que notre délégation composée de 300 marcheurs de différents mouvements de solidarité avec la Palestine a violé la souveraineté égyptienne en manifestant devant l'Ambassade de France. Notre délégation n'a jamais opté pour une manifestation devant la représentation d'un Etat quelconque au Caire. Nous avons depuis des mois prévenu les autorités égyptiennes de notre volonté de rejoindre Gaza via Rafah pour exprimer aux habitants palestiniens de Gaza notre solidarité et notre refus de l'embargo qu'ils subissent. Nous nous sommes pliés aux exigences de l'Ambassadeur d'Egypte à Paris pour que notre séjour ne dépasse pas trois jours à Gaza et à sa demande, nous lui avons transmis la liste des 300 participants. C'est sur cette base que nous nous sommes rendus en Egypte en donnant un rendez-vous devant l'Ambassade de France à la compagnie de transports égyptiens pour un départ prévu le 27 décembre à 19 heures. L'Ambassadeur de France a été informé de ce rendez-vous à l'avance ainsi que les autorités égyptiennes. Des fonds ont été transmis à la compagnie des autocars pour confirmer cet engagement. Nous avons appris à l'heure du rendez-vous devant l'Ambassade que les autorités égyptiennes ont interdit à la compagnie de respecter son engagement et lui ont permis de garder les acomptes versés. Nous étions dans l'obligation de rester camper devant l'Ambassade France. Après deux nuits de campement, les marcheurs ont décidé de rester devant l'Ambassade de France jusqu'à l'obtention de l'autorisation d'aller vers Gaza, seul motif de notre présence au Caire. Nous déplorons l'accueil inadmissible fait aux marcheurs par les services de l'Ambassade de France, (un seul wc accessible à tour de rôle pour 300 marcheurs, ce qui impliquait une moyenne de deux heures de file d'attente, refus de laisser les marcheurs sortir se ravitailler pendant des heures de façon arbitraire, ou sortie au compte goutte). La situation s'est légèrement améliorée ce soir, mais tout peut être remis en cause à tout instant. Les marcheurs couchent à même le sol dans ce campement de fortune qui est cerné 24 heures sur 24 par plus de 600 agents de police et une cinquantaine de camions militaires. Il est à signaler que le plus âgé des marcheurs a 82 ans et le plus jeune 18. D'autres marcheurs français, américains, italiens, canadiens, japonais…vivent le même déni du droit à la solidarité à peuple en danger en se voyant refuser l'accès à Gaza .

Relayez l'information auprès de vos réseaux et médias et protestez auprès du Quai d'Orsay, de l'Ambassade de France au Caire et de l'Ambassade d'Egypte à Paris.

Infos presse Youssef Abou Sarah : 00 20 18 95 87 436

Pour plus d'informations, consultez:http://www.europalestine.com, http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...