Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

550 résistants palestiniens libérés, et Salah Hamouri est parmi eux

Toujours à la recherche du coup le plus vicieux pour exercer un maximum de misère sur le peuple dont ils ont accaparé le pays, insatisfaits d'avoir pris la terre et l'eau, de séparer les familles, d'emprisonner des milliers de personnes en permanence, de garder les dépouilles des enfants morts en prison et de refuser de les rendre à leurs parents sous prétexte que leur temps de détention n'est pas écoulé, de garder les dépouilles des martyrs pendant des dizaines d'années, de détruire les villages, de saccager les lieux de culte, de chasser les habitants de leurs maisons, d'incruster des étrangers à leur place, de faire taire les appels à la prière des muezzin qui résonnent depuis un millénaire et demi, les sionistes sont des trous noirs de haine, toujours insatisfaits, remplis de venin, pourris par le vice jusqu'à la moelle. N'ont-ils pas repoussé la libération des 550 prisonniers, ce dimanche soir, jusqu'à la dernière minute, tellement ils jouissent de chaque minute d'attente et d'angoisse qu'ils peuvent infliger aux familles et amis sur lesquels ils détiennent le pouvoir de nuisance le plus pervers de la planète ?

La liberté: http://www.youtube.com/watch?v=DvEX2cpzrFQ&feature=player_embedded

Mais que peuvent-ils faire devant un peuple qui reste vivant et résistant à tout jamais et pour les siècles à venir ?

Salah libre: http://www.youtube.com/watch?v=EshF5ffWhko&feature=related

Ils pourront un jour, proche inchallah, voir la joie qui va exploser en Palestine et dans l'ensemble de la nation arabe quand ils devront partir, comme tous les occupants finissent par partir, la queue entre les jambes et la tête couverte de cendres, grâce à la résistance des peuples qui veulent vivre libres chez eux.

Nadine Acoury