Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Bil'in : un Français parmi les nombreux blessés lors de la manifestation d'hier

Hier, le 11 août, l'armée israélienne et la police des frontières ont empêché de façon brutale la tenue de la manifestation non-violente hebdomadaire, en tirant des balles en caoutchouc et des grenades assourdissantes sur les manifestants qui marchaient en direction du Mur d"Apartheid.

Quatorze personnes de Bil'in, des Israéliens et des internationaux, ont été blessés.

Un Israélien qui a reçu une balle en caoutchouc juste au-dessus de l'oreille droite tirée presque à bout portant est dans un état critique.

Il a été évacué vers l'hôpital Tel Hashomer pour enlever la balle en caoutchouc qui s'était logée dans son crâne. Actuellement il est dans un coma médical. Son état est modéré mais stable, mais son cerveau est endommagé.

Une autre manifestante du Danemark, Rina, a une fracture du crâne et une commotion cérébrale après avoit été frappée par un soldat avec la crosse de son fusil. Elle est actuellement hospitalisée à Hebron, en Cisjordanie. Elle est consciente mais ne peut pas marcher. Elle a été également frappée aux jambes et a des blessures mineures.

Les manifestants ont marché dans le village en portant 5 faux corps symbolisant une famille entière tuée par l'armée israélienne afin de protester contre leur "nouveau style d'assassinat" : le meurtre de familles entières.

La police des frontières et l'armée étaient postées le long de l'itinéraire de la marche qui mène au Mur d'Apartheid, où ont lieu habituellement les manifestations. Les militaires ont commencé à tirer quand les protestateurs furent à moins de 50 mètres, faisant immédiatement de nombreux blessés.

La violence a commencé tellement tôt que l'ambulance (habituellement présente aux manifestations en cas de blessés) n'était pas encore arrivée.

Au début l'armée israélienne n'a pas voulu laisser les protestateurs évacuer l'Israélien qui était blessé à la tête, et perdait beaucoup de sang. Ensuite, les soldats l'ont emmené dans une ambulance de l'armée vers l'hôpital Tel Hashomer de Tel Aviv.

Les soldats ont alors chassé les protestateurs et les ont frappés pendant qu'ils se retiraient, faisant encore plus de blessés. Les soldats ont détenu Jonathan Pollack, un manifestant israélien bien connu et ils l'ont libéré plus tard.

L'armée a prétendu que c'était "une manifestation illégale" malgré le fait que la Cour israélienne a décidé que Bil'in avait le droit de manifester.

Voici la liste des blessés lors de la manifestation à Bil'in du vendredi 11 août : o Un Israélien est blessé à la tête et au cou par 3 balles en caoutchouc tirées d'une courte distance, il est actuellement à l'hopital. o Deux villageois, El Haj Wa'el Fahene et Nimer Mustafa Abu Rahma ont été blessés au dos et aux jambes par des balles en caoutchouc. o Gavin, Grande Bretagne, a été frappé o Martin, Suède, a été frappé o Rina, Danemark, a été frappé à la tête avec une crosse de fusil o Jonathan, Israel, a reçu une balle en caoutchouc o Uri, 20 ans, Israel, a été touché par une balle en caoutchouc o Rojo Didier, France, 43 ans, a été blessé au dos et aux jambes par des balles en caoutchouc o Jonas, USA, a été blessé à la hanche et à la jambe par des balles en caoutchouc o Cheryl, 45 ans, USA, a été blessé au dos par une balle en caoutchouc o Margaret, Grande Bretagne, a été blessée par une grenade assourdissante o Yoshki, un journaliste Japonais de 22 ans, a été blessé par une balle en caoutchouc o Abudullah Abu Rahma, a été frappé

Il est probable qu'une plainte officielle sera déposée auprès des autorités israéliennes au sujet du comportement violent des soldats.

Pour plus d'informations :

Abudullah Abu Rahma : 054 725 8210

Mohammed Khatib : 054 557 3285

Source en anglais : www.palsolidarity.org

Source en français : www.ism-france.org

Traduction : MG pour ISM