Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Brisez le siège de Gaza !

Par ISM France

Hier, à l'occasion du 1er Mai, les travailleurs de Gaza au chômage en raison du siège brandissaient des pancartes où on pouvait lire : « Je vends mes organes pour donner à manger à ma famille » !

Mercredi, nous avons appris la mort de la 140ème victime de l'odieux blocus imposé à Gaza par Israël : Il s'agissait d'un bébé de 4 mois

Il est temps aujourd'hui de faire plus que de dire : «Ca suffit !»

Alors que le gouvernement israélien ne respecte aucune des conventions internationales (en tant que puissance occupante, il doit, en autres, assurer l'approvisionnement de la population en vivres et en médicaments - article 55, 4ème Convention de Genève);

Alors que notre gouvernement, signataire de cette même 4ème Convention de Genève, ne respecte même pas son article 1er : « Les Hautes Parties contractantes s'engagent à respecter et à faire respecter la présente Convention en toutes circonstances » quand il s'agit d'Israël,

Nous, les gens de conscience, simples citoyens ou hommes politiques, nous allons agir !
- 1) En allant en Egypte pour participer à notre action : « Placez votre Corps où est votre Coeur : Brisez le Siège de Gaza ! » (voir ci-dessous)
- 2) En recevant en France, le député indépendant de Gaza, Monsieur Jamal Al Khouary.

Voir, ci-dessous, comment vous pouvez intervenir dans l'une de nos deux actions.

Si le martyre de la population de Gaza ne vous est pas indifférent, s'il vous reste un peu d'humanité, alors aidez-nous et contactez-nous.

Placez votre Corps où est votre Coeur : Brisez le Siège de Gaza !

ISM http://www.ism-france.org/news/arti...

Le 30 Mai 2008, les gens de conscience du monde entier se réuniront en Égypte pour briser le siège et rejoindre la population emprisonnée dans la Bande de Gaza. Nous tenterons d'entrer à Gaza pour briser le siège meurtrier et soutenir la population qui se trouve à l'intérieur.

Le siège, brutalement imposé par le gouvernement israélien en Juin 2007, après plus d'un an des sanctions, a donné lieu à un refus mortel d'accès aux soins médicaux, à des pénuries de nourriture, de carburant et d'électricité, et constitue un grave acte de châtiment collectif.

Il est temps de se lever et de crier : «Ca suffit !" Il est temps de montrer que nous n'allons pas simplement rester là à regarder, pendant que nos gouvernements ne font rien. Il est temps d'utiliser notre corps pour montrer dans ce quoi nous croyons être juste dans ce monde.

Nos gouvernements ont tourné le dos à leurs responsabilités, puisqu'il est stipulé dans les précédents accords, qu'ils doivent faciliter et surveiller le passage des gens par le poste frontière de Rafah, ce qui nous rend complices des actions meurtrières du gouvernement israélien.

Nous demandons aux militants des droits de l'homme et aux hommes politiques de se joindre à nous pour briser le siège, en entrant dans Gaza pour soutenir la population emprisonnée.

Rejoignez-nous en Egypte, venez avec nous à Gaza et placez votre corps où est votre cœur.

Que pouvez-vous faire ?


- 1. Rejoignez-nous dans cet acte de solidarité avec le peuple de Gaza, venez en Egypte d'ici la fin de Mai, de préférence le plus tôt possible pour aider aux préparatifs.
- 2. Demandez à votre organisation de signer et de faire circuler cet appel
- 3. Soutenez financièrement cette initiative, contactez-nous à l'adresse suivante pour plus d'informations :gazasolidarity@gmail.com (anglais) ouinfo@ism-france.org (français)

Signataires :

International Solidarity Movement (ISM) - Palestine

Mouvement de Solidarité Interlationale (ISM) - France

Invitez dans votre ville le député indépendant de Gaza, Monsieur Jamal El Khoudary

Monsieur El Khoudary, député indépendant palestinien de Gaza, est actuellement en Italie où il participe à une série d'interventions organisées pour l'instant jusqu'au 13 mai prochain.

Il souhaiterait venir en France pour rencontrer des élus français et aussi pour participer à des meetings afin de parler de la terrible de la situation humanitaire dans sa grande prison à ciel ouvert qu'est Gaza.

Monsieur El Khoudary a été élu comme député indépendant au Conseil Législatif Palestinien en 2006

Monsieur El Khoudary est également président du Comité Populaire Contre le Siège de Gaza qui est à l'origine des nombreuses manifestations organisées dans Gaza depuis novembre dernier. Il est accompagné par un jeune journaliste et bénévole dans cette association qui a choisi des moyens pacifiques pour demander la levée du siège, Monsieur Sameh Habeeb

Nous, l'ISM, travaillons avec eux depuis décembre dernier et nous avons traduit en français une partie de leurs actions. http://www.ism-france.org/archives/...

Ils ont également créé un site internet où ils diffusent toutes leurs actualités en arabe, en anglais et en français http://www.freegaza.ps/french/

Pour leur venue en Europe, ils ont réalisé un film qu'ils souhaiteraient montrer lors de leurs interventions en Europe.

Malheureusement, ils n'ont réussi à obtenir qu'un visa pour l'Italie valable jusqu'au 28 mai prochain.

Que pouvez-vous faire ?

Si vous êtes une organisation, association ou autre, recevez Messieurs El Khoudary et Habeeb. Invitez-les à participer à un meeting dans votre ville pour entendre leurs témoignages.

Organisez des rencontres avec vos élus pour les sensibiliser à l'horrible situation que vivent 1.5 million de personnes à Gaza !

Si vous êtes un homme politique, accordez une audience à votre homologue palestinien et aidez-nous à lui obtenir un visa d'entrée en France !

Pour rappel, ci-dessous, les premiers articles de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide


Article I Les Parties contractantes confirment que le génocide, qu'il soit commis en temps de paix ou en temps de guerre, est un crime du droit des gens, qu'elles s'engagent à prévenir et à punir.
Article II Dans la présente Convention, le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après, commis dans l'intention de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :

a) Meurtre de membres du groupe;

b) Atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe;

c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle;

d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe;

e) Transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe


Article III Seront punis les actes suivants :

a) Le génocide;

b) L'entente en vue de commettre le génocide;

c) L'incitation directe et publique à commettre le génocide;

d) La tentative de génocide;

e) La complicité dans le génocide.


Article IV Les personnes ayant commis le génocide ou l'un quelconque des autres actes énumérés à l'article III seront punies, qu'elles soient des gouvernants, des fonctionnaires ou des particuliers.


Article V Les Parties contractantes s'engagent à prendre, conformément à leurs constitutions respectives, les mesures législatives nécessaires pour assurer l'application des dispositions de la présente Convention, et notamment à prévoir des sanctions pénales efficaces frappant les personnes coupables de génocide ou de l'un quelconque des autres actes énumérés à l'article III.


- - http://www.ism-france.org ou http://www.ism-suisse.org