Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Communiqué de presse de Véronique De Keyser, Députée européenne belge (PS)

"Une décision hâtive et une erreur politique de la Présidence française" déclare la députée européenne Véronique de Keyser.

La décision prise ce lundi par la Présidence française de brusquer le rehaussement du statut d'Israël est une erreur lourde commise par le Président Sarkozy, déclare Véronique De Keyser.

"Des centaines de mails nous sont parvenus ces derniers jours manifestant l'incompréhension des citoyens européens devant cette décision.

Le Parlement européen n'a pas de droit de regard sur la revalorisation politique d'un pays, il ne peut se prononcer que sur la participation de ce pays aux programmes communautaires. Et sagement, dans le respect de ce que les citoyens européens, le Parlement avait décidé d'ajourner son vote jusqu'à ce que les choses changent sur le terrain" déclare Véronique De Keyser..

Le Conseil, divisé sur la question, mais pressé par l'équipe du Président Sarkozy, a foncé et pris le mors aux dents.

Le Secrétaire d'Etat, Pierre Jouyet, avait déclaré en séance plénière du Parlement : " Nous aurons ainsi plus d'influence sur Israël pour apporter des améliorations sur le terrain".

Si l'histoire ne lui donne pas raison - et l'impasse dans laquelle se trouve le processus d'Annapolis ne plaide pas en sa faveur, on aura signé un chèque en blanc à Israël, et pas nécessairement à ceux qui, dans ce pays, veulent la paix. En attendant, le blocus de Gaza continue !