Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Dans la prison de Jalama, 6 mineurs privés de la vie

Dans la cellule N° 1 de la prison

Dans la cellule N°1 qui est située au second étage de la prison militaire de Jalama, au nord de l'Etat sioniste, un enfant palestinien raconte comment sont enfermés les enfants, comment les autorités de l'occupation violent les droits des enfants palestiniens, droits étblis par toutes les conventions internationales, même en période de guerre.

L'enfant Yassine Yassine qui a été arrêté au début du mois de septembre dans sa maison, dans son village Assira Qalbiya, dans la province de Naplouse, raconte à son avocat du ministère des affaires des prisonniers, Marwan Khoury, comme il est enfermé, lui et ses cinq compagnons, enfants comme lui, dans une petite cellule nauséabonde.

Yassin explique les détails de son enfermement, pendant 72 jours, avec 5 autres enfants, dasn une cellule où la lumière est faible, la ventilation presque inexistante, sans fenêtre, d'où se dégage une odeur insupportable, c'est la cellule N°1.

L'enfant dit : ils nous empêchent de prier, dans notre cellule, bien qu'ils nous aient remis quelques exemplaires du Coran, ils empêchent nos familles de nous visiter, seule la Croix-Rouge est autorisée à nous rendre visite.

L'avocat dit que dans la prison de Jalama, il y a six enfants, des mineurs, qui vivent dans des conditions déstastgreuses. Les insectes et l'humidité est la caractéristique de ces cellules. Les vêtements sales et les odeurs nauséabondes les imprègnent, car la direction de la prison refuse qu'ils reçoivent de nouveaux vêtements. Ils ne sont pas soignés, sauf avec l'analgésique, alors que leur état de santé n'est pas satisfaisant, et ils ne reçoivent aucun enseignement. Concernant la pièce où les détenus rencontrent leurs avocats, L'avocat l'a décrite disant qu'elle est minuscule, qu'une seule fenêtre située près du plafond donne un peu de lumière, mais qu'elle est très froide.

Selon l'avocat, les couloirs de la prison sont extrêmement sales, et au fond d'un des couloirs se trouve la cuisine, où des cuisiniers israéliens préparent la nourriture sans aucune mesure d'hygiène, et le repas consiste en "pâtes bouillis, sans viande, en faible quantité", avec un petit morceau de pain et une pomme.

La prison de Jalama est constituée de deux étages, dix cellules se trouvent au rez-de-chaussée, et sous les cellules se trouvent les pièces consacrées aux "oiseaux", les collaborateurs. Quant au second étage, il y a deux sections, l'une avec dix cellules, et dans chacune 6 prisonniers. La seconde section est constituée de 19 cellules.

Bilal Ghaith

Souce: www.amin.org