Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

De grands criminels de guerre à la Knesset

Et ils sont toujours là !!!!

source : OLP, département des affaires étrangères : rapports de presse

La Knesset israélienne, nouvellement élue, comprend de nombreux criminels de guerre, et parmi les plus grands que l'Etat d'Israël abrite. Ces criminels députés ont commis des crimes contre le peuple palestinien.

- Avi Dechter, qui est en quatrième position dans la liste Kadima, est l'ancien directeur de l'appareil des renseignements israéliens, le Shabak, il sera probablement le ministre de la sécurité intérieure dans le prochain gouvernement. Il ne cesse de rappeler ce qu'il appelle ses "réalisations", que sont les assassinats ciblés des résistants palestiniens. Il est fier des crimes et des moyens développés pour les commettre, comme l'utilisation des avions sans pilotes. Il ne cesse de proclamer que la vue des enfants palestiniens souffrant de la répression israélienne, le réjouit. Avant sa maladie, Sharon avait rassuré son public lui promettant de mettre Dechter au ministère de la défense. Il faut rappeler qu'un tribunal américain étudie actuellement la possibilité de l'arrêter pour le juger pour les crimes et les exécutions qu'ils a commis.


- Gedeon Izra, secrétaire précédent du directeur de la Shabak, qui fut, au gouvernement d'Olmert, ministre de la sécurité intérieure. On l'appelle dans l'Etat sioniste "le directeur du tribunal souterrain", parce qu'il a ordonné les exécutions par la Shabak de plusieurs résistants palestiniens, qui avaient été arrêtés. Il avait appelé à exécuter les familles des résistants-martyrs, pensant que ces crimes stopperaient les opérations martyres.


- Shaul Mofaz, ministre de la guerre, qui affirme au public israélien qu'il peut compter sur lui pour "administrer des leçons" aux Palestiniens et aux Arabes. Très enthousiaste pour la répression. Il sera probablement ministre de la défense dans le nouveau gouvernement.


- Général Rafi Eytan, président du parti des retraités, qui a obtenu 7 sièges. Il avait occupé le poste de directeur des opérations dans le Mossad. Il est le responsable de toutes les opérations criminelles menées par le Mossad contre les dirigeants de l'OLP.


- Ami Allon, directeur précédent de la Shabak et de l'armée de l'air dans l'armée d'occupation. Un des dirigeants du parti travailliste. Il a récemment déclaré qu'il était fier d'avoir tué, lui-même, plus de Palestiniens que le mouvement Hamas n'a tué d'Israéliens, depuis le début du mouvement jusqu'à maintenant.


- Général Dani Yatom, au parti travailliste. Directeur précédent du Mossad, au moment où Khaled Mechaal, président du bureau politique du Hamas, a failli être assassiné, en 1977. Il est également responsable des centaines de crimes commis par le Mossad et occupait le poste, avant d'être directeur du Mossad, le commandant de la région du centre dans l'armée d'occupation. En 1994, après le massacre d'al-Haram al-Ibrahimi mené par Goldstein, qui avait assassiné 29 Palestiniens au cours de la prière dans la mosquée, il a décrété 40 jours d'internement à domicile pour des dizaines de milliers de Palestiniens de la ville d'al-Khalil, laissant les criminels courir et s'emparer des rues, comme s'il les remerciait d'avoir commis un massacre.


- Les deux généraux Benyamin Ben Aliazar et Ifraïm Siniye, parmi les dirigeants du parti travailliste. Ils se sont succédés au commandement des forces de l'occupation en Cisjordanie. Ils affirment leur fierté d'avoir détruit les maisons des Palestiniens. Ils admettent être de mèche avec les colons pour exproprier les terres et construire les colonies en Cisjordanie.


- Général Ysrael Hassoun, nouveau député du parti de Liberman, extrémiste fasciste. Ancien sous-directeur de l'appareil de la Shabak. Hassoun a exécuté des centaines d'opérations spéciales contre les Palestiniens, entraînant leur mort.


- Général Ivi Itam, député du parti de l'union nationale, commandant des troupes Jafaati, au cours de la première Intifada. Il fut accusé par un tribunal militaire d'avoir brisé les membres de deux jeunes du camp el-Breij, au centre de la bande de Gaza.

C'EST ISRAEL QUI DOIT ETRE ISOLE !

EXIGEONS DES SANCTIONS IMMEDIATES !

EXIGEONS LE BOYCOTT DE L'ETAT RACISTE ET COLONIAL D'ISRAEL!

Rubriques: