Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Découverte de plusieurs charniers de Palestiniens victimes de la Nakba

 Six charniers datant du soulèvement palestinien de 1936 et de la Nakba de 1948 ont été découverts dans le cimetière de Jaffa, a rapporté mercredi Fondation Al-Aqsa pour la dotation et le Patrimoine, mettant à jour des centaines de corps de Palestiniens massacrés par les gangs sionistes.

« Lors des travaux d’entretien et de réparations du cimetière [Kazkhana], nous avons découvert des parties meubles dans le sol où nous avons trouvé des charniers ... avec des centaines de squelettes et de restes humains des rebelles, des martyrs et des civils qui ont péri au cours de la Nakba », a rapporté le responsable du Mouvement islamique à Jaffa, le cheikh Mohammed Najem.
La fondation a pu dater les restes des victimes, tuées dans la guerre de 1948, qu’il s’agisse d’attentats à la bombe et de bombardements de quartiers résidentiels, ou de meurtres perpétrés par des tireurs isolés situés autour de la ville, selon le rapport.
« Le cimetière Kazkhana a confirmé les faits historiques qu’Israël a essayé de cacher et d’effacer durant plus de 65 ans, concernant les massacres commis par les gangs sionistes lors de la Nakba palestinienne en 1948 », peut-on lire.
« Ces charniers ont levé tous les doutes sur la véracité des témoignages oraux recueillis par les historiens auprès des personnes qui ont vécu la Nakba de 1948 et sur les documents relatant la guerre et les massacres dans Jaffa et sa banlieue, » ajoute le rapport.
Certaines des témoignages faisaient état d’un grand nombre de cadavres éparpillés dans tous les quartiers de Jaffa, puis enterrés rapidement dans des fosses communes en raison des circonstances extrêmes qui prévalaient.
Le rapport cite un récit d’un témoin oculaire expliquant comment les habitants de Jaffa ont été forcés de transporter les corps au cimetière et de les enterrer dans des fosses communes, tandis que la ville étaient bombardée par les gangs sionistes.
« La fondation continuera à mener des recherches et à tester scientifiquement les dépouilles ... et à envoyer des informations au monde entier pour faire savoir qu’Israël est construit sur les ossements du peuple palestinien », a déclaré Abed al-Majid Ighbariya, responsable des données concernant les sites pris en charge par la fondation.

La Nakba, ou « catastrophe » fait référence à l’expropriation et à l’expulsion massive des Palestiniens de leur patrie par les bandes sionistes, en 1948.

30 mai 2013 - al-Akhbar - Vous pouvez consulter cet article à : http://english.al-akhbar.com/content/mass-graves-palestinians-killed-1948-nakba-discovered-jaffa
Traduction : Info-Palestine.eu