Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Déportation et expulsion comme en 1948

Communiqué d'Ittijah

"Ils ont commencé par les terres, ils poursuivent avec la population" La politique d'expulsions et d'épuration ethnique se poursuit dans le Naqab Ce qui est arrivé aujourd'hui ressemble à l'expulsion de 1948

Communiqué du 9 février 2005

Les forces appartenant à l'Administration des terres d'Israël ont procédé ce matin 9 février à l'expulsion de la population habitant dans le village de Beer Hadajj dans le Naqab. Cet acte ressemble aux opérations d'expulsions qui ont accompagné la nakba de notre peuple en 1948, que ce soit au niveau de la méthode israélienne d'expulsion ou au niveau de la démolition des maisons devant leurs propriétaires, ou par la manière de rassembler la population et de la déporter vers d'autres lieux, après les avoir isolés des autres populations du Naqab, et notamment des familles appartenant à la même tribu des Azame, qui avaient accouru pour sauver les leurs, mais les forces du déracinement les en ont empêchés.

L'Union des associations civiles arabes (Ittijah) a envoyé ce matin un mémorandum au commissaire de l'organisation des droits de l'homme à Genève.

Et au cours des deux semaines prochaines, nous procèderons à la plantation collective d'oliviers dans le Naqab, mais cela reste insuffisant pour défendre la présence arabe dans le Naqab, qui est menacée directement d'anéantissement.

Nous affirmons que la volonté de demeurer sur ses terres, dans ses maisons et dans leurs biens, et le refus de partir est la base de toute action en vue de stopper l'agression accrue de l'Etat contre la présence arabe dans le Naqab. Nous appelons toutes les instances et les institutions à se mobiliser, à soutenir et à aider la population du Naqab.

La manifestation d'hier (mardi 8) dans le Naqab, qui a eu lieu malgré la tempête et le froid, a montré que la volonté existe et qu'elle est puissante, surtout parmi notre peuple dans le Naqab, et il nous est demandé de la renforcer par nos luttes pour résister face aux plans israéliens d'expulsion.

Nous affirmons à nouveau que l'arrêt de l'agression ne peut se faire que par la mobilisation et la lutte, sinon l'agressivité du pouvoir ira croissant, proftant des conditions politiques générales pour exécuter son plan stratégique qui est de faire disparaître toute présence arabe dans le Naqab pour le judaïser.

Rubriques: