Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Depuis Annapolis, la violence israélienne a doublé !

Ramallah - La moyenne des attaques israéliennes et des meurtres de Palestiniens a doublé depuis le sommet d'Annapolis, a annoncé mercredi dernier Mustafa Barghouthi, ancien ministre palestinien de l'information et dirigeant de l'Initiative Nationale Palestinienne.

Alors que le président américain George W. Bush visitait les territoires palestiniens, le Docteur Barghouti a exposé l'ampleur des agressions israéliennes contre les Palestiniens en 2007, une année qui se caractérise par le rapport le plus élevé jamais atteint entre les Palestiniens et les Israéliens tués, et par une extension coloniale qui ne laisse aucun répit.

Mustafa Barghouti a exposé des chiffres montrant que les meurtres perpétrés par les militaires israéliens et l'ensemble des attaques contre les Palestiniens ont augmenté de 100% depuis Annapolis, confirmant l'intensification de la violence militaire israélienne contre les Palestiniens dans la foulée de la réunion du 27 novembre 2007 dans le Maryland.

Il a particulièrement mis en lumière le rapport entre les Palestiniens et les Israéliens tués en 2007, lequel est de 40 pour 1, alors qu'il était de 30 pour 1 en 2006 et de 4 pour 1 entre 2000 à 2005.

« Nous ne voulons la mort de personne, israélien ou palestinien, mais ce rapport est alarmant. Il est inacceptable de justifier de tels meurtres à grande échelle sous le prétexte de la sécurité, » a dit Barghouti, ajoutant que cinq des Israéliens tués en 2007 étaient des soldats qui sont morts alors qu'ils participaient à des attaques à l'intérieur de la Cisjordanie et de la bande de Gaza.

« Israël emploie la sécurité comme un prétexte pour intensifier son agression contre les Palestiniens et pour ne pas appliquer ses engagements pour la paix, » a-t-il poursuivi.

« La question ici est celle de la sécurité pour chacun, et non seulement pour les Israéliens, et c'est celle aussi de l'égalité du droit de tous les peuples à la vie. Les faits sur le terrain montrent très clairement que le gouvernement israélien et ses militaires sont persuadés que ce droit le plus fondamental et le plus universel ne s'applique pas aux Palestiniens, » a-t-il encore ajouté.

Barghouti a également insisté sur l'expansion coloniale israélienne et le refus de démanteler la moindre colonie existante, disant que c'était une autre indication du sentiment israélien d'une totale impunité en ce qui concerne le droit international et les résolutions des Nations Unies. Il a jugé « alarmant » le manque de réaction internationale face aux pratiques israéliennes.

Il a tiré la sonnette d'alarme sur le fait qu'il y a beaucoup de parlotes concernant 105 « avant-postes illégaux » israéliens, avec une population totalisant 3000 colons, alors qu'Israël maintient aussi 133 colonies en Cisjordanie (Jérusalem compris) avec une population de 447500 colons, et qui sont selon le droit international aussi illégales. D'ailleurs, l'Israel continue à construire dans 88 de ces règlements.

Barghouthi a aussi mis en avant que l'expansion des colonies est facilitée par le « plan de routes et tunnels » qu'Israël projette. Israêl construit également un réseau séparé de routes pour relier des règlements des deux côtés du mur de ségrégation.

« Dites-moi dans quel autre situation dans le monde des routes sont mises à part sur la base de l'appartenance ethnique ? Ceci est une manifestation pratique de la ségrégation jusqu'à un degré jamais vu auparavant, pas même à la pire période du régime d'apartheid en Afrique du Sud. »

Il a conclu en expliquant que seul un processus de paix basé sur le l'adhésion au droit international et respectant les droits nationaux des Palestiniens, les droits des réfugiés et le droit d'être libre de toute ségrégation pourraient permettre une paix juste et durable.

Post-Scriptum :

* Le Dr Mustafa Barghouti est médecin, membre du parlement palestinien et ancien candidat au poste du président de l'Autorité palestinienne. Il a fondé des organisations qui assurent des services médicaux aux Palestiniens. Son courriel est : mustafa@hdip.org.

10 janvier 2007 - Ma'an News Agency - Vous pouvez consulter cet article à : http://www.maannews.net/en/index.ph...

[Traduction : Info-Palestine.net]