Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

ELECTIONS EUROPEENNES : RAOUL JENNAR, UN CANDIDAT QUI N'A PAS PEUR DU MOT BOYCOTT

Le candidat du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) pour la circonscription du Sud-Est a commencé sa campagne cette semaine, et nous avons le plaisir de constater qu'il ne craint pas d'exposer des positions claires concernant la Palestine, dans le manifeste de 4 pages qu'il diffuse, ainsi que dans ses meetings qui ont démarré lundi. Lire l'interview ci-dessous.

EuroPalestine : Pouvez-vous vous présenter et nous dire ce qui vous a amené à "faire de la politique" et à rejoindre le NPA ?

Raoul JENNAR : Pour les gens de ma génération et de mon milieu, baignés dans les récits de la Résistance au fascisme, s'engager était quasiment un devoir moral. Je milite depuis l'âge de 14 ans pour des causes diverses : droits humains fondamentaux, laïcité (une laïcité qui rassemble et non une laïcité qui exclut), égalité hommes-femmes, droit à la contraception et à l'avortement, justice sociale, défense de l'environnement comme on disait avant de parler d'écologie, droit des peuples à leur souveraineté, solidarité avec les peuples victimes de l'impérialisme occidental.

Je l'ai fait par mes écrits et mon implication dans des activités diverses. Depuis une dizaine d'années, je me suis beaucoup impliqué dans les questions liées à la mondialisation néolibérale, forme présente du capitalisme. Sur le conseil du regretté Pierre Bourdieu, un grand ami du peuple palestinien, j'ai été amené à étudier le rôle de l'Union européenne. Et ensuite à m'impliquer dans le débat sur le traité constitutionnel et à m'y opposer. J'ai fait 132 conférences sur le sujet et j'ai publié deux livres, ce qui a fait de moi, je crois, un bon connaisseur des questions européennes. J'ai ressenti à cette occasion le besoin de donner un prolongement politique à mes actions militantes. J 'ai saisi l'occasion fournie par la LCR quand elle a décidé de se dissoudre pour créer un rassemblement anticapitaliste plus vaste, qui accorde une égale importance à la question écologique et à la question sociale, dont le capitalisme est la cause unique. J'ai participé au processus de création du NPA et me suis retrouvé membre de ses organes dirigeants. Je suis candidat tête de liste du NPA dans la circonscription du sud-est (Rhôlne-Alpes/PACA/Corse).

EuroPalestine : Le parlement européen n'a pas de pouvoir exécutif. A plusieurs reprises, ses votes ont été désavoués par les gouvernements européens. Ainsi en avril 2002, une majorité de parlementaires européens a voté la suspension de l'accord économique entre l'Europe et Israël qui donne de gros privilèges à ce dernier. Mais les gouvernements européens n'en n'ont pas tenu compte et se sont assis sur ce vote. Si vous êtes élu, ainsi que d'autres militants du NPA que ferez vous pour que cette situation change ?

Raoul JENNAR : Un parlement n'a jamais de pouvoirs exécutifs. Par contre, dans une vraie démocratie, une résolution du parlement peut avoir un effet contraignant à l'égard du pouvoir exécutif. Ce n'est pas le cas du Parlement européen. Les textes adoptés par ce dernier en matière de relations internationales n'ont valeur que d'avis.

Pour changer cette situation, il faut changer les traités européens existants. Le NPA réclame l'abrogation des traités existants afin de permettre à une assemblée élue par les peuples qui le voudront de rédiger un nouveau traité créant une Europe démocratique, sociale, écologique et solidaire des peuples du monde.

Si je suis élu, je dénoncerai les politiques actuelles qui nient les droits du peuple palestinien et qui sont complices des souffrances qui lui sont infligées par l'Etat hébreu. L'Union européenne ne se dédouane pas de ses responsabilités en donnant de l'argent à un peuple qu'elle contribue à maintenir dans l'occupation, la colonisation et la servitude.

EuroPalestine : Vous avez mis clairement la Palestine en avant dans votre programme, comme un des sujets importants de votre campagne électorale. C'est la première fois que le NPA (ex-LCR) le fait. Cela n'avait été le cas ni lors des précédentes élections européennes en 2004, ni lors des présidentielles ? Comment expliquez-vous ce tournant ?

Raoul JENNAR : Ce tournant, c'est le passage de la LCR au NPA. Je dois à la vérité de dire que la LCR a toujours manifesté sa solidarité avec le peuple palestinien dans le cadre de la IVe Internationale. Mais la création du NPA s'est traduite par l'arrivée de milliers de nouveaux membres, dont beaucoup militent dans diverses associations de soutien au peuple palestinien, dont beaucoup ont participé à des missions en Palestine. Nasser Al Kafrana, membre du Bureau Politique du Front Populaire de la Palestine (FPLP) et Michel Warchavski, un Israélien militant de la paix et des droits du peuple palestinien, ont pris la parole au congrès fondateur du NPA. Le sort du peuple palestinien est partie intégrante du programme du NPA.

EuroPalestine : Le NPA est le seul parti présent dans cette campagne électorale qui ose demander à appeler au boycott d'Israël. Pourquoi défendez-vous vous-même cette position ?

Raoul JENNAR : Tout a été essayé pour faire respecter les droits du peuple palestinien. En vain, jusqu'ici. Les actions non violentes comme les actions violentes, rien n'a permis de libérer ce peuple de l'occupation, de la colonisation, de l'humiliation. Israël viole le droit international en permanence grâce au soutien inconditionnel apporté jusqu'ici par les USA et l'Union européenne. Puisque les gouvernements occidentaux se font les complices d'un Etat coupable des violations les plus graves du droit international et en particulier du droit pénal international, les citoyens ne peuvent être complices de leur gouvernement. Le boycott ne dépend que de nous. C'est notre arme. Personne ne peut nous forcer à acheter des produits israéliens. Un boycott massif affectera l'économie d'Israël. Dans un système capitaliste, toucher au profit, c'est toucher où cela fait mal. Le boycott est une arme non-violente qui a été utilisée avec succès pour combattre l'apartheid en Afrique du Sud alors que les gouvernements occidentaux vendaient des armes et commerçaient avec ce régime raciste, en dépit d'un embargo décidé à l'ONU. Comme objecteur de conscience, je suis partisan des méthodes d'action non-violentes. Le boycott, s'il est généralisé, peut être une arme non violente très efficace.

EuroPalestine : Le faites-vous pendant votre campagne et de quelles manières ?

Raoul JENNAR : Bien entendu, puisque je présente notre programme et que cela en fait partie. Je rappelle la souffrance d'un peuple sans patrie depuis plus de 60 ans. Parfois, je raconte la vie d'amis qui vivent depuis 1948 dans des camps palestiniens du Liban. Je rappelle les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité commis par Israël au Liban et en Palestine. J'appelle au boycott dans chacun de mes meetings et chaque fois qu'on m'interroge sur le programme du NPA.

EuroPalestine : Vous allez nécessairement être attaqué sur ce front, et subir l'éternel chantage à l'antisémitisme de la part de ceux qui soutiennent l'occupation israélienne. Est-ce que vous êtes prêt à affronter ces attaques ? Qu'allez-vous dire à vos détracteurs ?

Raoul JENNAR : ce n'est pas nouveau. J'y suis habitué. Lorsque j'ai organisé, avec des camarades libanais, à Bruxelles début 2008, un tribunal citoyen international, avec des juristes du monde entier, pour établir la qualification des crimes commis par l'armée israélienne au Liban en 2006, j'ai déjà subi ces attaques. Je suis contre toutes les formes de racisme. Et l'antisémitisme me répugne autant que l'arabophobie. L'Etat d'Israël poursuit un projet politique fondé sur un expansionnisme contraire aux principes de la Charte des Nations Unies et contraire au droit international. Ce projet porte un nom : le sionisme. Toute personne attachée au respect du droit international doit s'opposer au sionisme.

EuroPalestine : Que ferez-vous pour la défense des droits légitimes du peuple palestinien si vous êtes élu au parlement européen ?

Raoul JENNAR : j'ai une amie dans ce parlement européen, Luisa Morgantini. Elle fait un travail remarquable qui me servira d'exemple. J'espère qu'il y aura plusieurs élus du NPA pour travailler avec elle si elle est réélue dans son pays. A côté du lobby pro-israélien qui regroupe la droite, mais aussi une écrasante majorité de socialistes une partie des Verts et une partie de l'extrême gauche allemande (Die Linke), il faut que le groupe des parlementaires européens amis du peuple palestinien se renforce et porte la campagne BDS dans toute l'Europe et même au-delà. Si je suis élu, ce sera une de mes priorités.

Voici le passage du manifeste de Raoul Jennar, qui interpelle les électeurs sur cette question : "Pour une Europe ouverte et solidaire Les accords de Shengen ont fait de l'Europe une forteresse contre tous les immigré-e-s et les sans papiers fuyant la misère, parfois la guerre. Les libéraux de tout poil théorisent la libre circulation des capitaux mais refusent celle des êtres humains ! La chasse indécente aux sans papiers menée dans notre pays doit cesser, les accords de Shengen être abolis, les camps de rétention fermés ! Nous réclamons un droit de séjour fondé sur la liberté de circulation et d'installation et l'égalité des droits sociaux et politiques.

Nous voulons aussi une Europe solidaire de la lutte des peuples opprimés des Kurdes aux Palestiniens. Chaque peuple est en droit de décider de son destin. L'UE doit exiger le droit des Palestiniens à un Etat viable, ce qui implique le retrait de l'armée israélienne des territoires occupés depuis 1967 et le démantèlement de toutes les colonies. Nous exigeons des sanctions économiques, politiques, culturelles et sportives et la suspension de l'accord d'association entre l'UE et Israël. Nous soutenons la campagne citoyenne de boycott des produits israéliens.

Calendrier des réunions publiques de Raoul Jennar :
- Lundi 20 avril : La Chapelle en Vercors (26) Mardi 21 avril : Romans (26) à la Maison des syndicats à 20h15
- Mercredi 22 avril : Aubenas (07) à l'Espace Combegayre à 20h, avec Myriam Combet
- Jeudi 23 avril : Annonay (07) au GOLA, salle Jean Jaurès à 20h30
- Vendredi 24 avril : Montélimar (26), à l'Espace Saint-Martin à 20h30
- Mardi 28 avril : Roanne (42)
- Mercredi 29 avril : Annecy (74) (interview télé + réunion militante et publique)
- Jeudi 30 avril : Valence (manif EDF énergie)
- Vendredi 1er mai : Avignon (84) + 16H/18H : débat culturel
- Samedi 2 mai : contre-Grenelle de l'environnement Lyon (69) Lundi 4 mai :
- Mardi 5 mai : Martigues (13)
- Mercredi 6 mai : Valence (26)
- Jeudi 7 mai : Arles, à 18h30, à la salle Jean et Pons Dedieu, Rue du 4 Septembre,
- Samedi 9 mai : Marseille (FR3 11h)
- Dimanche 10 mai : Forcalquier (04)
- Lundi 11 mai : débat EM Lyon (avec TLM) 17h30-19h30
- Lundi 11 mai : grand meeting à Vénissieux (Lyon) avec Olivier Besancenot
- Mardi 12 mai : Toulon (83)
- Mercredi 13 mai :
- Jeudi 14 mai : Gap (05)
- Vendredi 15 mai : Vitrolles (13)
- Samedi 16 mai : Bourg-en-Bresse (01) de 17 H à 19 H : ateliers ; 20H30 meeting, Salle Léon Daudet, Quartier Croix Blanche
- Dimanche 17 mai : St Chamas (13) (fête « Tout est à nous »)
- Lundi 18 mai : Gardanne (13)
- Mardi 19 mai : Aubagne (13) (+ rencontre militants et conf. presse La Ciotat)
- Mercredi 20 mai : Manosque (04)
- Vendredi 22 mai : Avignon (84)
- Samedi 23 mai : Draguignan (83)
- Lundi 25 mai : Grenoble (38)
- Mardi 26 mai : Chambéry (73)
- Mercredi 27 mai : Annecy (74)
- Jeudi 28 mai : Givors (18h) + Vienne (20h30)
- Vendredi 29 mai : grand meeting à Marseille avec Olivier Besancenot
- Samedi 30 mai : grand meeting en Corse à Bastia
- Mardi 2 juin : Nice (06)
- Mercredi 3 juin : St Etienne (42)
- Jeudi 4 juin : meeting central parisien avec toutes les têtes de liste et Olivier Besancenot
- Vendredi 5 juin : Digne (04). Fin de la campagne électorale.
- Dimanche 7 juin : vote

Nous appelons à soutenir Raoul Jennar dans toutes ces villes !

CAPJPO-EuroPalestine