Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

En moyenne, Israël assassine un Palestinien chaque jour

Euro-Med a déclaré dans un communiqué: « Le Moniteur euro-méditerranéen des droits de l’homme appelle la communauté internationale à exercer de sérieuses pressions pour qu’Israël cesse de prendre pour cibles les manifestants palestiniens dans la bande de Gaza et pour protéger leur droit de réunion pacifique ».

Euro-Med a également appelé « toutes les parties concernées à faire pression sur Israël pour qu’il lève le blocus qui touche tous les aspects de la population majoritairement civile de Gaza ».

Euro-Med a qualifié de « profondément choquant » le recours persistant à la force excessive par les forces israéliennes à l’encontre de manifestants palestiniens, à la clôture entre Israël [Palestine de 1948] et la bande de Gaza, soulignant qu’au cours des 200 jours de manifestations, 205 habitants de Gaza avait perdu la vie.

Euro-Med Monitor a déclaré également qu’au moins « un Palestinien est tué chaque jour », notant en outre que « sur 100 habitants de Gaza, une blessure a été enregistrée ».


 

« Malgré le fait que les manifestants étaient pour la plupart des civils non armés et ne constituaient généralement pas une menace crédible, les forces israéliennes les ont attaqués avec une force meurtrière, notamment des tirs à balles réelles et des balles explosives, ainsi que des gaz toxiques et lacrymogènes. »

En outre, 69 des blessés, dont 14 enfants, sont maintenant atteints d’une invalidité permanente, selon les dernières statistiques du ministère palestinien de la Santé à Gaza.

Euro-Med a souligné que « la réaction d’Israël aux manifestations contrevient aux principes du droit international relatif aux droits humains: malgré le fait que les manifestations ont été largement pacifiques, les soldats israéliens ont tué 205 personnes, dont cinq femmes et 38 enfants, et 22 527 autres blessés, Dont 18% sont des enfants.  »

« Les autorités israéliennes continuent d’imposer un blocus sans cesse étouffant qui a laissé les civils disparus, simplement comme dommage collatéral à une politique de punition collective. »

« Les forces israéliennes ont pris pour cible les Palestiniens sans distinction. »

Euro-Med a déclaré: « Ni les équipes médicales ni les journalistes n’ont été épargnés; trois membres du personnel médical ont été tués et 409 autres blessés par balles réelles et tirs de gaz lacrymogène depuis le début des manifestations. De plus, 84 ambulances et tentes médicales ont été ciblées à l’aide de grenades à gaz. »

Sarah Pritchett, porte-parole d’Euro-Med, a déclaré : « Les soldats israéliens ont délibérément causé le plus grand préjudice possible aux civils », ajoutant que, « à la lumière de l’incapacité de la communauté internationale à prendre des mesures concrètes pour mettre fin à la crise de Gaza, les soldats israéliens ciblent les Gazaouis en toute impunité ».

Pritchett a souligné que « le fait de prendre pour cible des civils dans l’exercice de leur droit de réunion pacifique, garanti par l’article 21 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, ne peut être justifié et constitue une violation de la protection qui leur est accordée en tant que civils – conformément à l’article III de la Quatrième Convention de Genève, qui interdit les attaques contre des personnes ne participant pas aux hostilités. »

« Les attaques contre le personnel médical et les journalistes sont également contraires au droit international humanitaire, en particulier aux articles 15 et 79 du Protocole additionnel I aux Conventions de Genève, qui stipulent que le personnel médical, journalistique et civil doit être respecté et protégé ».

Ma’an news – Traduction : Chronique de Palestine

Rubriques: