Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Et la terreur sioniste se poursuit avec la complicité américaine et européenne....

Dès l'aube ce mardi matin, les forces armées de l'occupation ont arrêté 38 Palestiniens dans plusieurs régions de la Cisjordanie, et notamment Nablus et Jénine. Ce sont principalement les militants du mouvement du Jihad islamique qui sont visés, d'après les forces sionistes. Au même moment, les forces de la terreur bombardaient la bande de Gaza.

Avant même l'opération de la résistance palestinienne à Tel Aviv, les forces de la terreur avaient déjà lancé leurs chars et leurs troupes sur la ville de Nablus, afin d'assassiner ou d'arrêter les forces de la résistance. Une première troupe a été vite encerclée par les combattants palestiniens. Une bataille de plus d'une demi-heure a eu lieu à l'entrée de la ville, avant l'arrivée d'autres troupes de l'occupation pour desserrer l'étau sur la force sioniste encerclée. 19 Palestiniens ont été blessés par les balles tirées dans tous les sens par les forces de l'occupation.

Les sources sécuritaires palestiniennes affirment que les forces de la terreur ont envahi la ville par plusieurs secteurs, de l'est, de l'ouest et du nord de la ville, en tirant des coups de feu. Les témoins affirment que les forces de l'occupation se sont retirées de plusieurs maisons qu'elles avaient occupées auparavant, dans les quartiers qaysariye et sheikh Muslim dans la vieille ville pour occuper d'autres dans les quartiers Qaryoun et d'autres près de l'école Dhafer al-Masri.

L'hôpital de Rafidia a annoncé que 19 jeunes Palestiniens ont été blessés, suite aux affrontements qui ont eu lieu près de l'école al-Kindi et la montée Fatimiya dans la ville. Au milieu de la nuit, les forces de la terreur ont attaqué la région de Toubas, au nord de Nablus, en l'encerclant de tous les côtés. Les barrages militaires séparant les régions palestiniennes les unes des autres ont été fermées et plusieurs barrages volants ont été installés.

Ce matin, dans la bande de Gaza, les bombardements sionistes se poursuivent. Des sources médicales annoncent que trois jeunes Palestiniens ont été blessés, âgés entre 15 et 16 ans, par les bombardements de la terreur en direction des habitations situées à Beit Lahya au nord de la bande. Un obus avait été lancé sur un atelier dans le quartier Zaytoun, dans la ville de Gaza, lundi soir. Du côté de la mer, les navires militaires sionistes ont bombardé la côte de Rafah. Plus de 8 obus sont tombés en pleine nuit, suscitant la panique parmi la population.

Malgré tous ces bombardements, ces invasions répétées, malgré l'occupation, les arrestations, la terreur sioniste n'est pas condamnée par les Etats-Unis et l'Union européenne. Le gouvernement israélien lance en toute clarté un appel au meurtre des dirigeants du mouvement du Jihad islamique.

Mais l'Union européenne, suivant la politique américaine, condamne la résistance légitime du peuple palestinien, condamne le gouvernement palestinien et sanctionne le peuple palestinien parce qu'il refuse de se soumettre au diktat colonialiste.

Rubriques: