Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Janvier 2005 : Arrestations de 400 Palestiniens

Il semblerait que l'Etat sioniste ait annoncé prochainement la libération de quelques centaines de prisonniers. Qui est encore dupe de ces déclarations ? Tous ceux qui ne veulent pas comprendre que l'Etat sioniste ne peut, intrinsèquement, faire un "geste de bonne volonté". Il libérera les prisonniers si nous nous mobilisons pour cela et pour l'obliger à les libérer. D'un côté, des paroles sur des soi-disant "prochaines libérations", mais dans la réalité, des arrestations. 400 rien qu'au cours du mois de janvier

Romel Shahrour écrit :

Les sources palestiniennes informées ont annoncé que les forces de l'occupation ont arrêté depuis le début de cette année, janvier 2005, 400 Palestiniens appartenant à toutes les forces de la résistance contre l'occupation.

Les sources palestiniennes ont rapporté que les forces de l'occupation organisent de vastes campagnes d'arrestations à chaque fois qu'elles entendent parler d'une demande de libération de prisonniers.

Les arrestations touchent en général le double des prisonniers qui devraient être libérés, tout en ne comprenant pas les prisonniers ayant soi-disant commis des "crimes" contre les forces de l'occupation.

A ce propos, les forces de l'occupation ont libéré le 27 décembre dernier 159 prisonniers palestiniens, le tiers étant du Fateh. Mais elles avaient arrêté le même mois près de 270 prisonniers. La libération au mois de décembre a été considérée comme une mesure "de bonnes intentions" envers le président égyptien qui a libéré l'agent israélien, Azzam Azzam.

Il faut indiquer que le tiers des prisonniers libérés étaient des Palestiniens qui avaient été arrêté dans l'Etat sioniste sans permis d'y entrer, pour travailler.

Nadi al-Asir précise qu'il y a plus de 8000 prisonniers dans les prisons israéliennes, et indique que les critères des sionistes pour libérer des prisonniers sont d'une part, ceux qui ont accompli une majeure partie de leur condamnation et d'autre part, ceux qui ne sont pas considérés comme "ayant du sang" sur leurs mains.

Le journal Maariv avait annoncé que l'Etat d'Israël avait l'intention de libérer des centaines de prisonniers, ces jours-ci, en signe de mesure de "bonnes intentions" en direction du président palestinien, Mahmoud Abbas, qui avait promis, lors de sa campagne électorale, de faire libérer les prisonniers.

Source: www.arabs48.com

Traduit par Palestine en Marche