Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

L’automne palestinien ; Ziad Medoukh

Notre automne est singulier

C’est un automne différent,

Un automne doux,

Un automne court,

Un automne sans automne.

 

Notre  automne est chaud,

Inondé de soleil, ruisselant de soleil.

Un automne ni rude ni âpre.

Moins de tempête,

 Moins d’averses diluviennes,

Mais une pluie d’étoiles multicolores

 

Qui galopent dans le ciel,

Qui chevauchent l’horizon,

Oiseaux d’or qui remplacent les oiseaux noirs

D’un occupant qui déteste l’automne,

Qui déteste le printemps

Qui déteste l’été,

Qui déteste l’hiver,

Qui déteste toutes les saisons.

 

Notre automne n’est pas éternel,

Mais ses nuits ne s’en finissent pas

Les gens continuent de fréquenter les plages

Aux eaux si douces.

Et les mariages poursuivent leurs ébats joyeux

En cette saison qui dure si peu de temps.

 

Notre automne est connu pour ses différents parfums.

C’est la saison des écoliers.

 C’est la saison de la cueillette des olives.

Les feuilles d’arbres ne jaunissent pas.

Le soleil est très généreux, en cette saison

Comme dans toutes les autres saisons.

L’automne s’en vient et s’en va

Comme un voleur.

Passage clandestin,

Il passe inaperçu.

 

Les Palestinien rêvent d’un véritable automne

Comme ils rêvent de liberté et de paix attendue

En automne, les enfants n’ont pas besoin d’écouter

Les histoires du méchant loup

 Narrées par leurs grands-mères

Car ils le rencontrent chaque jour,

Sur le chemin de l’école.

 

Notre ciel d’automne a de multiples coloris

Mais  il n’est jamais gris !

Nous sommes privés d’une vie normale,

Aussi, le soleil ne se décide-t-il pas à nous quitter.

Il n’en finit pas de s’en aller,

Il veut rester là, avec ses rayons

Pour nous donner son ombre.

 

Notre automne est un été

Le prolongement d’un été

C’est le mois des grandes décisions

Concernant notre avenir

Aussi, en automne,

Comme le soleil qui n’en finit pas de s’en aller,

 les Palestiniens n’en finissent pas d’espérer….

 

Rubriques: