Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

L'antisémitisme a bon dos

Par Silvia Cattori

Sharon - quoi qu'il fasse ou dise - ne fait que de poursuivre le projet sioniste et de continuer, malgré toutes les protestations, la même politique raciste qu'ont mené tous les gouvernements - colombes et faucons - qui l'ont précédé.

La France a bon dos. L'Etat juif d'Israël cherche à y étendre sa politique du « diviser pour mieux régner » en poussant les Français, donc les Chrétiens, à la détestation des Arabes et des musulmans. Donc à exporter « sa » guerre raciste chez eux aussi.

Les français ne sont pas racistes. Les Arabes ne sont pas racistes. Les sionistes le sont assurément. Et ils accusent les Arabes (et les Français) d'antisémitisme à tout va ?

La France est le pays, après les Etats- Unis, qui compte le plus grand nombre de Juifs. C'est pourquoi le sionisme parvient à imposer ses desideratas avec autant d'arrogance dans ces deux pays.

Or la nature raciste du sionisme pose problème. Les Français devraient réagir sans plus tarder. Devraient désigner nommément et combattre toutes ces organisations sionistes qui sèment le trouble et surtout, exiger des autorités françaises que ces organisations véritablement racistes soient mises hors la loi.

Le plus révoltant dans cette escroquerie de l'antisémitisme « qui menace » les Juifs en France, est qu'Ariel Sharon a choisi le moment où les victimes palestiniennes de sa politique génocidaire, sont au fond du fond : à l'agonie. C'est encore une manière de nous détourner du vrai de vrai, la sienne : de la souffrance atroce d'un peuple jeté hors de sa terre pour faire - comble du cynisme - de la place aux Juifs venant de France…

Si Ariel Sharon peut déclarer que les Juifs sont en danger en France - avec un tel aplomb, tout en sachant que ce n'est pas vrai - c'est parce que ses « troupes » pro-israéliennes en France, lui ont préparé le terrain de longue date.

Il convient de se rappeler ici que ce ne sont pas les autorités de l'Etat Juif d'Israël qui ont les premiers lancé les campagnes l'intoxication qui ont sévit dans toutes les villes de France et a abouti à la déclaration de Sharon le 18 juillet 2004. Des campagnes destinées à pousser la classe politique à entrer dans la danse d'un antisémitisme imaginaire ou xagéré, et à parler des bons « Juifs » persécutés, tout en désignant les « vilains » Arabes et les musulmans comme les coupables…

Comme si la guerre qui sévit au Moyen Orient ne leur suffisait pas ! Les noms des personnes qui veulent que les Français soient en guerre permanente contre les Arabes et les musulmans, ne sont pas de nous inconnus. Tarik Ramadan les a désignées ces personnes. Les foudres se sont ensuite déchaînées sur lui.

Ces pro israéliens, influents dans les médias et dans la classe politique française, n'ont eu de cesse de nous marteler que les Arabes sont trop nombreux en France, que le voile est une agression, que les Juifs sont menacés par eux, etc. Résultat. Ils ont insensiblement préparé l'ensemble de la classe politique française à faire de l'antisémitisme un problème majeur.

L'usage du mot antisémitisme, de nos jours, est inapproprié. Le mot raciste, s'il en était besoin, devrait s'appliquer à chacun sans distinction.

Silvia Cattori

Rubriques: