Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

L'armée israélienne intensifie sa propagande de guerre contre le Liban avec l'aide de Sarkozy

par Mireille Delamarre

Le regain de tension au Sud Liban est orchestré par l'armée israélienne de concert avec le gouvernement corrompu de Sarkozy qui y voit là matière a détourner l'attention de la cascade de scandales qui l'éclaboussent lui et son gouvernement.

La publication de photos aériennes supposées révéler des positions militaires du Hezbollah au Sud Liban fait partie de la campagne de propagande de guerre de l'armée israélienne qui vise à la fois à dissuader le Hezbollah - qui n'a aucune intention d'attaquer Israël mais est sur ses gardes contre toute attaque israélienne sur le territoire libanais - et à préparer l'opinion publique mondiale pour une nouvelle guerre lancée par Israël contre le Liban.

En déclassifiant ces photos opportunément l'armée israélienne affine sa stratégie contre un ennemi invisible, espérant voir un accroissement des mouvements de la résistance libanaise au Sud Liban afin de les enregistrer pour une prochaine attaque.

Mais aussi plus précisément en accusant - photos truquées à l'appui une spécialité de l'armée israélienne on l'a vue avec l'affaire du Mavi Marmara - le Hezbollah d'avoir stocké des armes prés d'écoles et d'hôpitaux, Israël justifie préventivement ses attaques aériennes contre des infrastructures civiles libanaises et les massacres de civils libanais provoqués par ce futur déluge de feu aérien.

L'armée israélienne a tiré les leçons de sa dernière guerre contre les Palestiniens de la Bande de Gaza, provoquant des massacres qui ont soulevé l'indignation de la communauté internationale et donné naissance au rapport Goldstone accusant Israël d'avoir commis des crimes de guerre.

Pour ne pas voir un nouveau rapport de ce type lors de sa prochaine guerre contre le Liban, l'armée israélienne considère qu'elle doit préparer le monde à SES massacres en investissant dans une campagne de propagande pour les justifier « préventivement ».

L'armée israélienne cherche à obtenir un effet diplomatique avec ces photos truquées afin selon la presse israélienne ( Jpost) « d'éduquer la communauté internationale sur le renforcement militaire du Hezbollah avant la prochaine guerre et les conséquences que cette stratégie implique ». ( Jpost 08/07/2010 -http://www.jpost.com/Israel/Article.aspx?id=180768)

L'armée israélienne a déclaré publiquement qu'elle réagirait de façon disproportionnée si le Hezbollah s'avisait de la provoquer en attaquant de façon indiscriminée 160 villages du Sud Liban où elle prétend que le Hezbollah s'est déployé.

En Juin le général de brigade Yossi Heiman qui dirige le Département de Planification Stratégique au sein de l'armée israélienne s'est rendu à l'ONU pour présenter des soi-disant preuves et quelques semaines plus tard c'était au tour de l'officier des renseignements militaires du commandement Nord, le colonel Ram, de présenter ces soit disant preuves au commandant des forces de l'UNIFIL, l'espagnol Alberto Asarta Cuevas.

On comprend dés lors les agissements des forces de l'UNIFIL déployées au Sud Liban et plus particulièrement des troupes françaises et espagnoles qui agissant comme des supplétifs de l'armée israélienne sont allées manœuvrer au cœur de villages sud libanais provoquant la colère de leurs habitants et des jets de pierre en représailles.

L'UNIFIL est au service de l'armée libanaise et non pas de l'armée israélienne.

Sarkozy a fait déposer une demande au CSONU pour que ce dernier se réunisse d'urgence pour discuter des derniers incidents au Sud Liban entre les forces de l'UNIFIL et les habitants de certains villages du Sud Liban où des troupes françaises et espagnoles de l'UNIFIL avaient manœuvré au coeur même de ces villages sans être accompagnées par des troupes libanaises une obligation selon la résolution 1701.

Sarkozy, supplétif des Sionistes à l'ONU, cherche à changer le rôle de l'UNIFIL au Sud Liban afin que les troupes de celle-ci puissent se déployer librement sans accord et ou accompagnement de l'armée libanaise et qu'elles puissent contrôler cette zone pour le compte d'Israël.

Le ministre des affaires étrangères français, Bernard Kouchner, agent sioniste infiltré au Quai D'Orsay, a rencontré le premier ministre libanais, Saad Hariri qui se trouvait ces derniers jours à Paris, et lui a demandé que les troupes de l'UNIFIL puissent se déployer et opérer librement au Sud Liban. Il continue de tenter de changer les règles d'engagement de l'UNIFIL de concert avec les dirigeants israéliens en manipulant l'interprétation du chapitre 7 de la Résolution 1701 pour lui permettre de recourir à des opérations militaires sans l'accord ni l'accompagnement de l'armée libanaise.

Selon le journal An-Nahar, citant des sources parisiennes, au cours de la réunion du CSONU à huis clos vendredi portant sur les incidents qui ont opposé les troupes de l'UNIFIL et des villageois du Sud Liban sera discutée une proposition de déclaration préparée par Paris a « haute teneur politique ».

Le porte parole du parlement libanais, Nabih Berri, a déclaré à la suite de ces accrochages UNIFIL -Sud Libanais, que :

« les incidents dans le Sud Liban entre l'UNIFIL et les habitants n'étaient pas motivés politiquement et ne devait pas être exploités politiquement ».

Une déclaration tombée dans l'oreille d'un sourd au Quai d'Orsay/Elysée où on s'est empressé dans l'esprit colonial et collabora - sioniste qui y prévaut d'exiger cette réunion d'urgence du CSONU.

De même, le ministre de la Défense libanais, Elyas Murr,tout en réaffirmant l'engagement du gouvernement libanais à respecter la résolution 1701, à la suite d'une réunion avec le représentant onusien au Liban Michael Williams, a indiqué que l'armée libanaise doit escorter la FINUL dans toutes ses missions, parce que :

"c'est notre terre et c'est l'armée nationale qui la défend. Nous sommes responsables des habitants du Sud et de leur territoire, tout comme des autres régions. De plus, le fait de se déplacer librement avec l'escorte de l'armée est différent que de se déplacer sans que celle-ci en ait connaissance. Chaque région a ses caractéristiques propres et nous devons les respecter".

Un accroissement des tensions au Moyen Orient, plus particulièrement entre Israël et le Liban, n'est pas pour déplaire à Sarkozy entrain de sombrer sous le poids des affaires de corruption qui émergent pratiquement quotidiennement.

Raffarin qui fait partie de la « vieille garde des sages » de la Sarkochienlit, n'a-t-il pas lui-même conseillé à son protégé un remaniement gouvernemental serré et un accroissement de l'activité à l'international.

Alors Israël va-t-il renvoyer l'ascenseur et voler au secours de son « président camembert » en lui permettant de prendre sa valise de VRP pour sillonner le monde en quête d'une solution «rapide » à la prochaine guerre israélienne contre le Liban ?

Après tout Sarkozy a fait savoir via SES médias - info - intox ? - qu'il croyait à une guerre déclenchée par Israël prochainement.

Source