Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

L'identité arabe de la Palestine

Juste pour mémoire, il faut souligner quelques points concernant les débats en cours sur de nombreux sites "pro-palestiniens" ou dans des groupes de discussion sur le racisme et l'apartheid comme étant (ou non) au cœur du régime sioniste. En ce qui concerne le contexte historique, l'identité arabe de la Palestine n'émane pas de la conquête islamique, mais des Cananéens qui sont arrivés en Palestine depuis les rivages de la Péninsule arabique autour de 2500 avant J.C., et qui ont exercé leur souveraineté sur la terre jusque vers 1000 avant J.C. D'où l'appellation de la Palestine "La Terre des Cananéens", jusqu'à ce que les Philistins venus de l'île de Crète se marient avec des Cananéens pour se mélanger pacifiquement à eux, ne laissant derrière eux que le nom : Palestine.

L'identité arabe de la Palestine

Les Anciens Hébreux faisaient bien sûr partie des peuples de la région mais ils sont arrivés en Palestine (la Terre des Cananéens) comme des envahisseurs. Pendant leur présence en Palestine, les Cananéens ont continué d'être là. Après que leurs (deux) Etats envahisseurs aient été démantelés par les anciens Irakiens, les Cananéens ont continué d'être là. Ainsi les Hébreux ont eu une présence transitoire en Palestine, alors que la présence des Cananéens (les anciens Arabes) sur la terre est continue depuis l'antiquité.
En bref, la Palestine a toujours été arabe. Les Hébreux, exactement comme les Romains ou les Perses, n'ont aucune revendication indépendante à la terre. Ils étaient des envahisseurs de passage, même alors.
Les Juifs d'aujourd'hui, en particulier les AshkeNAZIS, n'ont même pas de liens génétiques avec les anciens Hébreux. Comme Arthur Koestler le démontre dans son livre "La Treizième Tribu", les AshkeNAZIS sont des descendants des Khazars, autour de la région de la Mer Caspienne. Ces tribus khazaries NE sont même PAS sémites. Ils ont une origine turco-finlandaise.
En tant que tels, ils sont les véritables antisémites en étant anti-arabes palestiniens.
Mais qu'ils soient antisémites ou non n'est pas vraiment important. CAR L'ESSENCE DU REGIME SIONISTE N'EST PAS L'APARTHEID OU LE RACISME, MAIS L'OCCUPATION.
En d'autres termes, notre objectif en tant qu'Arabes palestiniens n'est définitivement PAS de parvenir l'égalité avec les envahisseurs. Quiconque vous dit le contraire ne vous dit que ce que vous voulez entendre et est simplement en train d'adapter notre message politique pour calmer les Occidentaux. Le nœud du problème est la SOCIETE de colons-envahisseurs (pas seulement l'appareil de l'Etat sioniste) appelée "Israël".
Si quelqu'un s'oppose à l'invasion et à l'occupation - comme celles des Nazis en Europe ou des Japonais en Asie pendant la Deuxième guerre mondiale ou des Français en Algérie (et des tas d'autres endroits), alors il doit aussi s'opposer à l'invasion et à l'occupation de la Palestine par les sionistes.
L'envahisseur est venu, donc il doit partir. C'est aussi simple que cela. L'envahisseur n'a AUCUNE prétention quelconque sur la Palestine, ni à partir de fondements historiques ni moraux.
La seule chose que ces envahisseurs ont est la revendication "religieuse" que Yahvé leur a donné la Terre des Cananéens. En fait, même dans l'Ancien Testament, il est clair que le terre n'appartient pas aux Juifs, seulement que Yahvé aurait accordé aux Juifs la Terre des Cananéens. Donc la revendication juive sur la Palestine est simplement un article de foi religieuse, tandis que la revendication arabe sur la Palestine est historique, légale, morale et tout le reste, en plus d'être un article de la foi islamique (si la question de la foi religieuse doit être un motif de revendication d'une terre !).
Alors, écoutez si vous voulez ces Palestiniens et Arabes trop pressés d'être acceptés parmi les Occidentaux. La vérité, c'est que la majorité des Palestiniens et des Arabes n'ont absolument jamais abandonné leur revendication légitime à la terre de Palestine parce qu'elle est cent pour cent arabe, et exclusivement arabe.
Nous ne devons aucune explication aux envahisseurs et à leurs partisans impérialistes qui nous demandent de prouver notre bonne volonté envers les occupants juifs de notre terre. C'est aux envahisseurs de montrer leur bonne volonté en quittant la Palestine arabe.
Après la libération, ces étrangers qui voudront visiter ou vivre en Palestine devront faire une demande de visa, exactement comme dans n'importe quel Etat souverain partout ailleurs. Leurs demandes seront examinées au cas par cas. Les Juifs, en tant que groupe, n'ont AUCUNE revendication indépendante à la Palestine, que ce soit totalement ou partiellement.
En attendant, les Palestiniens et les Arabes ont le droit de recourir à tout moyen nécessaire pour libérer leur terre des envahisseurs.
Naturellement, les occupations sont intrinsèquement racistes parce qu'elles commencent par l'abrogation des droits des occupés. Et aussi longtemps qu'il y a occupation, il y a racisme. En Palestine, par exemple, le racisme est pratiqué contre les Palestiniens qui vivent sur la terre occupée en 1948 tandis que l'apartheid est pratiqué contre les Palestiniens qui vivement sur la terre occupée en 1967 !
Il est vrai que dans le cas particulier du sionisme, le racisme a surgi des conceptions prévalant en Europe et en Amérique du Nord au 19ème siècle, sans parler des comportements racistes reflétés dans les traditions religieuses juives qui, bien sûr, remontent bien plus loin dans le temps.
Le point principal est que l'essence du sionisme est d'abord l'occupation. Les Juifs ne sont pas venus en Palestine seulement pour y pratiquer le racisme ou édifier un régime d'apartheid, mais pour expulser les Arabes palestiniens et prendre leur place. Par conséquent, la caractéristique principale de la cause palestinienne, contrairement à l'Afrique du Sud par exemple, est le fait que la majorité des Palestiniens sont des réfugiés vivant en dehors de Palestine !
Ainsi le racisme et l'apartheid, en général et spécifiquement dans ce cas, ne sont que des sous-produits mineurs de l'occupation et cela ne nous intéresse pas de traiter les symptômes... L'invasion et l'entité coloniale doivent être complètement DERACINEES.
Aucune excuse à personne ! Et si vous soutenez les droits des Palestiniens, cela signifie que vous soutenez la libération de la Palestine, et pas une quelconque magouille libérale détournée de tentative de culpabilisation refilée aux Palestiniens pour mettre leur objectif stratégique "à égalité avec l'envahisseur", pour l'amour de Dieu !

Ibrahim Alloush

Source : Free Arab Voice

Traduction : MR pour ISM

Rubriques: