Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

L'occupation ne parvient pas à empêcher l'adhésion de la Palestine à Interpol

Une nouvelle tentative israélienne de blocage de l'adhésion de la Palestine à l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a échoué après que cette dernière a rejeté une proposition israélienne de reporter l'effort palestinien, selon un journal hébreu.
Interpol est composé de policiers de 190 pays et a été fondé en 1923 et est basé à Lyon, en France.

"Les efforts d'Israël pour contrecarrer la tentative de la Palestine de devenir membre d'INTERPOL ont fait face à un revers lundi lorsque le conseil d'administration, lors d'une réunion à Pékin, n'a pas accepté le projet de résolution israélien pour reporter la tentative", a déclaré le journal hébreu "Jerusalem Post" mardi.
"L'affaire doit être présentée à l'Assemblée générale d'Interpol en Chine, où Israël va de nouveau tenter d'éviter cette tentative", a-t-elle déclaré.
Il a considéré que "l'une des tactiques possibles est de lancer un débat sur les questions de procédure, telles que les caractéristiques du pays qui mérite l'adhésion, puis de dire que les Palestiniens ne répondent pas aux critères, mais il doit également être voté par l'ensemble du Conseil".

Le journal a averti que si la plénière a décidé de voter l'acceptation de la nomination palestinienne, il faudra l'approbation des deux tiers des 190 membres.
L'occupation s'oppose fermement à l'acceptation des Palestiniens dans toutes les organisations internationales, affirmant que l'Etat de Palestine n'existe pas et ne peut donc pas être accepté comme un État dans les organisations internationales, selon les allégations sionistes.
Les occupants ont la crainte que l'adhésion des Palestiniens à l'Interpol conduise à publier des mandats d'arrêt contre les Israéliens pour avoir commis des abus et des massacres contre des Palestiniens.

Interpol a accepté la demande d'adhésion de l'Etat de Palestine et l'a incluse dans son ordre du jour pour voter devant l'Assemblée générale à Békin, qui a débuté mardi et se poursuit jusqu'à vendredi.
Selon les médias israéliens, dont le journal "Yedioth Aharonoth" et Channel 2, l'acceptation de la demande signifie l'échec des efforts israéliens et américains doublés ces derniers jours pour empêcher les Palestiniens de rejoindre l'organisation internationale.