Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

La Déclaration d'indépendance d'Israël, 14 Mai 1948

Commentaires de Jean-Marie GLÄNTZLEN

AVERTISSEMENT : Beaucoup de gens cultivés de bonne volonté ignorent quasiment tout de l'histoire du sionisme et n'ont donc évidemment jamais lu cette déclaration, donc sont incapables d'en saisir, comme on dit, « tout le sel ». Ils peuvent donc honnêtement, en croyant être objectifs, prendre le parti d'Israël en 2006, surtout vu la façon dont la majorité de médias français cèdent consciemment ou non aux pressions du lobby sioniste ou s'auto-censurent en pensant aux indispensables annonceurs publicitaires sionistes ou alliés de Français sionistes ou sous pression sionistes. Et ce au mépris plus ou moins totale de leur charte professionnelle internationale dite de Munich

A toutes fins utiles, même s'il y a plus important et urgent à lire comme textes ou témoignages d'observateurs indépendants plus récents pour être « déniaisé », le texte ci-dessus et son commentaire (qui n'engage absolument que son seul auteur) - permettront tout de même assez utilement à divers lecteurs de toute ascendances de se faire une idée de l'énorme distorsion entre les « belles phrases » et la réalité du terrain, déjà alors et a fortiori depuis.

"Eretz Israel ….

C'est-à-dire l'ensemble des territoires en question dans la résolution 181 de l'ONU et pas seulement la partie généreusement octroyée par la dite résolution à un peuple sans terre sur une terre avec peuple et pas sans peuple.

…. est le lieu où naquit le peuple juif.

Tout dépend déjà de ce qu'on entend par naître et peuple, même si à l'époque l'analyse critique de l'histoire de la région « version bible » n'était relativement pas aussi développée que maintenant où on sait que par exemple, le Grand David, qu'il eut ou non tué avec sa fronde un géant palestinien (dit alors philistin) de l'époque ne fut qu'un tout petit roitelet.

C'est là que se forma son caractère spirituel, religieux …. Ca s'appuie sur beaucoup d'imagination des rédacteurs de la Bible.

…. national.

Le concept de nation de l'époque n'avait que peu à voir avec ce qu'il était devenu avec les siècles, alors qu'il y eu déjà deux royaumes Judée et Israël, ce qui ne fait pas une nation.

C'est là qu'il réalisa son indépendance, ….

Très relative avec des hauts et des bas.

…. créa une culture d'une portée à la fois nationale et universelle ….

Ce qui veut dire ?

…. et fit don de la Bible au monde entier.

Les spiritualistes théistes indépendants auraient tendance à trouver la chose regrettable surtout ne serait-ce que vu les guerres et les meurtres qu'à entraîné une soi disante observance de la dite Bible par diverses communautés religieuses dans lesquelles ont vécu également des femmes et des hommes plus ou moins critiques mais de grandes générosités encore exemplaires.

Contraint à l'exil, ….

Faux : il y avait plus de Juifs hors de ce qui restait d'Israël en 135 de notre ère qu'à l'intérieur.

…. le peuple juif demeura fidèle au pays d'Israël ….

C'est inexact dèjà bien avant 1948 de nombreux Juifs ne pratiquaient plus et ne s'intéressaient plus au pays d'Israël a fortiori sous son angle religieux.

…. à travers toutes les dispersions, priant sans cesse pour y revenir,

Faux : voir ci-dessus déjà et d'autant plus qu'une partie des témoins et acteurs principaux de cette déclaration ne croyaient ni à Dieu, ni à diable.

…. toujours avec l'espoir d'y restaurer sa liberté nationale.

Faux

Motivés par cet attachement historique, les Juifs ….

« Les » Juifs et « des » Juifs ce n'est pas la même chose.

…. s'efforcèrent, au cours des siècles, de retourner au pays de leurs ancêtres pour y reconstituer leur Etat.

Tout à fait inexact.

Tout au long des dernières décennies, ils s'y rendirent en masse: ….

Inexact !

…. pionniers, maapilim et défenseurs. Ils y défrichèrent le désert, ….

Exact

…. firent renaître leur langue, bâtirent cités et villages et établirent une communauté en pleine croissance, ayant sa propre vie économique et culturelle.

Vrai.

Ils n'aspiraient qu'à la paix ….

Selon un conception très particulière et égocentrique de la paix alors !!!!

…. encore qu'ils aient toujours été prêts à se défendre. Ils apportèrent les bienfaits du progrès à tous les habitants du pays.

Quels habitants ? De quels pays ?

Ils nourrirent toujours l'espoir de réaliser leur indépendance nationale.

C'est seulement vrai pour ceux qui avaient fait leur Alyia (« retour » en Palestine).

En 1897, inspiré par la vision de l'État juif qu'avait eue Théodore Herzl, ….

Il fallait bien rendre hommage à cet idéologue et concepteur du sionisme au degré de motivation généreuses et non égocentriques à déterminer

…. le premier congrès sioniste proclama le droit du peuple juif à la renaissance nationale dans son propre pays. Ce droit fut reconnu par la Déclaration Balfour du 2 novembre 1917

C'est une interprétation tendancieuse surtout lorsqu"on sait les magouilles qui entourèrent la rédaction , sous l'influence d'un collborateur juif du lord en question, et les « correctifs » et nuances quant à l'interprétation sioniste qu'apportèrent ensuite Anglais et autres.

…. et réaffirmé par le mandat de la Société des nations qui accordait une reconnaissance internationale formelle des liens du peuple juif avec la terre d'Israël, ainsi que de son droit d'y reconstituer son foyer national.

Voir ci-dessus.

La Shoah qui anéantit des millions de Juifs en Europe, ….

Cet imprécis « des » millions est intéressant. Le nombre de six millions n'était-il donc pas déjà incontestable sous peine d'accusation de négationisme et au moins d'anti-sémitisme ?

. démontra à nouveau l'urgence de remédier à l'absence d'une patrie juive par le rétablissement de l'État juif dans le pays d'Israël, ….

Alors que malgré la Shoah dont ils avaient été eux-mêmes victime, en sus de leurs parents, de nombreuses personnes d'ascendance juives , bien plus nombreuses encore, préféraient, pour diverses bonnes ou mauvaises ou regrettés raisons, rester dans leur pays d'adoption.

…. qui ouvrirait ses portes à tous les Juifs et conférerait au peuple juif l'égalité des droits au sein de la famille des nations.

Les survivants de la Shoah en Europe, ainsi que des Juifs d'autres pays, Certains oui, pas tous. Et parmi les « certains » il y en a qui ont été appâtée par de l'argent et d'autres qui, au sens propre et au sens figuré en sont revenus peu après.

…. revendiquant leur droit à une vie de dignité, de liberté et de travail ….

Hélas depuis, quoique les gouvernement israéliens de droite comme de gauche le cache, le nombre de personnes d'ascendance juive qui font leur Alyia (faut-il dire « émigrent ») en Israël et se dépêchent d'en revenir, moins à cause des réels problèmes de sécurité qu'à cause du chômage, est croissant ; Et ça serait pire si depuis 1948 les USA, sous l'influence du lobby juifs pro-sioniste en particulier et des chrétiens fondamentalistes néo-sionistes états-uniens également n'avaient pas donné plus de 100 vitaux milliards de dollars à Israël.

…. dans la patrie de leurs ancêtres, et sans se laisser effrayer par les obstacles et la difficulté, cherchèrent sans relâche à rentrer au pays d'Israël.

Voir ci-dessus.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, ….

Pendant laquelle les « terroristes » sionistes de Palestine ne cessèrent d'agresser et de tuer des Anglais et des Arabes,

…. le peuple juif dans le pays d'Israël contribua pleinement à la lutte menée par les nations éprises de liberté contre le fléau nazi. Les sacrifices de ses soldats et l'effort de guerre de ses travailleurs le qualifiaient pour prendre place à rang d'égalité parmi les peuples qui fondèrent l'Organisation des Nations unies.

Ca se discute largement, même s'il y eut effectivement, par exemple en France, de courageux résistants juifs mais qui ne l'étaient pas forcément dans le but de revendiquer ensuite la création d'un état israélien.

Le 29 novembre 1947, l'Assemblée générale des Nations unies adopta ….

Avec des motivations très diverses, voire contradictoires et de toutes façons sous influence sionistes diverses.

…. une résolution prévoyant la création d'un Etat juif indépendant dans le pays d'Israël

On « oublie » évidemment de signaler dans le texte qu'un état palestinien devait être créé parallèlement et que la question de Jérusalem était laissée en suspens.

…. et invita les habitants du pays à prendre les mesures nécessaires pour appliquer ce plan. La reconnaissance par les Nations unies du droit du peuple juif à établir son Etat indépendant ne saurait être révoquée.

Vu ce qu'il est advenu depuis on peut le regretter, mais il serait aberrant de demander en 2006 l'annihilation d'Israël même si ce pays ne peut pas survivre sans l'argent américain (qui ne vaut pas cher en fait !), sans l'argent d'associations juives sionistes de divers pays, sans la vente d'armes israéliennes à divers belligérants et sans la main d'oeœuvre des descendants des Palestiniens qui en 1948 n'ont pas voulu quitter leur maison et auxquels Israël a bien dû, pour sauver les apparences démocratiques, concéder un statut de « citoyens israéliens pas à part pas entière », même s'ils peuvent voter pour des députés (généralement arabes évidemment) au Parlement israélien.

C'est de plus, le droit naturel du peuple juif ….

En fait d'une minorité du peuple juif

…. d'être une nation comme les autres nations et de devenir maître de son destin dans son propre Etat souverain.

En conséquence, nous membres du Conseil national représentant le peuple juif du pays d'Israël et le mouvement sioniste mondial, réunis aujourd'hui, jour de l'expiration du mandat britannique, en assemblée solennelle, et en vertu des droits naturels et historiques du peuple juif, ainsi que de la résolution de l'Assemblée Générale des Nations unies, proclamons la fondation de l'État juif dans le pays d'Israël, qui portera le nom d'État d'Israël. Nous déclarons qu'à compter de la fin du mandat, à minuit, dans la nuit du 14 au 15 mai 1948, et jusqu'à ce que des organismes constitutionnels régulièrement élus entrent en fonction, conformément à une Constitution qui devra être adoptée par une Assemblée constituante d'ici le 1er octobre 1948, ….

De fait l'état d'Israël n'a pas encore de constitution en 2006.

. le présent Conseil agira en tant qu'Assemblée provisoire de l'État et que son propre organe exécutif, l'administration nationale, constituera le gouvernement provisoire de l'État d'Israël.

L'État d'Israël sera ouvert à l'immigration des juifs ….

Et même finalement à des objectivement non juifs, mais « assimilés » ainsi pour les besoins de la démographie.

…. de tous les pays où ils sont dispersés; il développera le pays au bénéfice de tous ses habitants; ….

« Tous » étant évidemment théoriquement également égaux et bénéficiaires, mais certains plus que d'autres.

. il sera fondé sur les principes de liberté, ….

Il faut demander aux Israéliens d'ascendance juive s'ils se sentent libres de manifester «en faveur» des Palestiniens par exemple

…. de justice ….

Il faut demander aux citoyens israéliens d'ascendance juive ou arabe s'ils estiment que les décisions de leurs tribunaux à leur propre égard, comme à l'égard des Palestiniens occupés sont justes, même quand on sait que les tribunaux ne disent pas le juste, mais le droit.

…. et de paix ….

Sans commentaires superflus !!

…. enseignés par les prophètes d'Israël;

auxquels un bonne partie des politiciens fondateurs (de nombreux partis concurrents !) ne croyaient pas puisqu'ils se déclaraient athées.

…. il assurera une complète égalité de droits sociaux et politiques à tous ses citoyens, sans distinction de croyance, de race ou de sexe; ….

Ce qui suppose bien que théoriquement cette déclaration s'applique aussi aux Palestiniens qui ne cèdent pas à la peur et au chantage et restent dans leur maison en devenant de facto citoyens israélien mais «à part pas entière». On a pu constater tous les jours depuis ce qu'il est advenu de l'application.

…. il garantira la pleine liberté de conscience, de culte, d'éducation et de culture; il assurera la sauvegarde et l'inviolabilité des Lieux saints et des sanctuaires de toutes les religions et respectera les principes de la Charte des Nations unies.

On a pu constater tous les jours depuis ce qu'il est advenu de l'application.

L'État d'Israël est prêt à coopérer avec les organismes et représentants des Nations unies pour l'application de la résolution adoptée par l'Assemblée le 29 novembre 1947

Concrètement dès le lendemain matin de ce 29 Novembre et a fortiori de ce 14 mai , on n'a pas commencé, mais bien continué les diverses manoeuvres d'intimidation plus ou moins assassines pour faire fuir les Palestiniens.

…. et à prendre toutes les mesures pour réaliser l'union économique de toutes les parties du pays.

Là encore on a pu constater tous les jours depuis ce qu'il est advenu de l'application.

Nous faisons appel aux Nations unies afin qu'elles aident le peuple juif à édifier son Etat et qu'elles admettent Israël dans la famille des nations.

Avec tous les lobbies juifs pro-sionistes qui continuerait d'agir sur les gouvernements des plus puissants états siégeant à l'ONU , quand on n'y trouvait pas des sionistes comme ministres, il n'y avait absolument aucun risque que cet appel ne fut pas entendu.

Aux prises avec une brutale agression, ….

Totalement explicable et compréhensible , indépendamment des aspects religieux, vu, outre les nombreux affrontements antérieurs entre sionistes et Arabes, l'inadmissible et inique spoliation des terres ( dix fois plus de surfaces et de préférence les plus fertiles que celles déjà acquises par les sionistes depuis plus de 48 ans.

…. nous invitons cependant les habitants arabes du pays à préserver les voies de la paix et à jouer leur rôle dans le développement de l'État sur la base d'une citoyenneté égale ….

Ce « égale » vaut son pesant de shekels.

…. et complète ….

Ce «complète » égale » vaut également son pesant de shekels.

…. et d'une juste représentation dans tous les organismes et les institutions de l'État, qu'ils soient provisoires ou permanents. Y compris ministres et président de l'état donc ?

Nous tendons la main de l'amitié, de la paix et du bon voisinage à tous les Etats qui nous entourent et à leurs peuples.

Ceux-ci étaient en fait divisés en particulier vu les intérêts divergents d'une part, du roi de Jordanie (qui, malgré un soutien apparent à la cause Palestinienne au sein de la Légion arabe avaient des accords secrets avec Golda Meir , et d'autre part, le Roi Farouk d'Egypte.

Nous les invitons à coopérer avec la nation juive indépendante pour le bien commun de tous. L'État d'Israël est prêt à contribuer au progrès de l'ensemble du Moyen-Orient.

Nous lançons un appel au peuple juif de par le monde à se rallier à nous dans la tâche d'immigration ….

Déjà la crainte que les « Israéliens arabes » fassent plus d'enfants et soient vite fortement majoritaires, malgré les actions (en cours à la minute même où ces mots étaient prononcés) pour les dissuader de rester.

…. et de mise en valeur, et à nous assister dans le grand combat que nous livrons pour réaliser le rêve poursuivi de génération en génération: la rédemption d'Israël.

Toujours par un minorité de juifs pratiquant dans le monde et pas tellement par la majorité des auditeurs de cette déclaration parce qu'athées (ce qui étaient évidemment leur droit).

Confiants dans le rocher d'Israël, nous signons cette déclaration sur le sol de la patrie, dans la ville de Tel Aviv, en cette séance de l'Assemblée provisoire de l'État, tenue la veille du sabbat, le 5 Iyar 5708, 14 mai 1948". Par un pur hasard, à moins que ce ne fut la une nouvelle décision de YVHV (Yaweh) l'indépendance fixée à mi-mois - commençait un jour de sabbat, ce qui devait probablement signifiait symboliquement que YVHV montrait ainsi qu'il avait « terminé le travail » en redonnant sa terre à son cher peuple élu. et qu'il pouvait se reposer.

CONCLUSION

Chacun évaluera selon sa connaissance de l'histoire du sionisme et en particulier de ce qui s'était passé depuis l'armistice du 8 Mai 1945 qui sonnait la fin de la trêve entre les armées clandestines sionistes (rivales) et les Anglais mandatés pour gérer ce territoire depuis 1920, jusqu'à ce jour-là le degré d'hypocrisie et de mauvaise foi de cette déclaration.

Et ce n'est absolument pas faire preuve d'anti-judaïsme (les Palestiniens étant aussi des Sémites comme tous les Arabes) de le dire. Simplement mettre en parallèle les belles paroles et les actes pour l'édification de tous.

Jean-Marie GLÄNTZLEN

RAPPEL : Le commentaire, en principe fondé, mais amendable si une erreur y est démontrée, n'engage absolument que son signataire et pas les sites qui l'intègrent sur leurs pages où on peut parfois trouver des textes pro-sionistes pour l'édification et l'information contradictoire de tous.