Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

La Mauritanie expulse l’'ambassadeur israélien

La Mauritanie a donné 48 heures au personnel de l'ambassade d'Israël à Nouakchott pour quitter le pays après le gel des relations avec l'Etat hébreu en raison de l'intervention à Gaza, annonce un responsable mauritanien.

"Les autorités mauritaniennes ont donné 48 heures au personnel de l'ambassade israélienne pour quitter le pays", a déclaré ce responsable.

Un autre responsable, proche du général Mohamed Ould Abdel Aziz, a précisé que cette expulsion des diplomates fait suite au gel des relations avec Israël en janvier. "C'est la conséquence logique d'un gel des relations entre Israël et la Mauritanie... Il n'y a rien de nouveau," a précisé ce responsable.

"Cela était attendu. Après la décision prise par le général Aziz lors du sommet de Doha, un représentant du ministère mauritanien des Affaires étrangères a adressé une lettre à l'ambassadeur d'Israël pour lui demander de quitter le pays", a encore dit ce responsable.

Un témoin de Reuters avait, auparavant, indiqué que les membres de l'ambassade avaient quitté les locaux de la représentation diplomatique.

Abdel Aziz avait décidé du gel des relations avec l'Etat hébreu lors du sommet des nations arabes au Qatar en janvier. Les relations entre Israël et la Mauritanie, l'un des trois pays arabes à entretenir des relations diplomatiques complètes avec l'Etat hébreu, se sont détériorées depuis l'intervention militaire dans la bande de Gaza en décembre.

Un responsable du ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré que son pays n'avait pas été officiellement informé de la décision d'expulsion de l'ambassadeur.

"Nous ne savons pas ce qu'il se passe exactement là-bas. Nous continuons de vérifier. Ils ne nous avaient pas fait part de leur intention d'expulser notre ambassadeur," a dit ce responsable.

Selon lui, cette décision pourrait correspondre avec la visite à Nouakchott du chef de l'Etat libyen Mouammar Kadhafi. "Ils veulent afficher leur détermination", a-t-il estimé.

AFP