Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

La Palestine Etat observateur à l’ONU La liberté s’approche

Dans les territoires palestiniens et en exil, les Palestiniens ont manifesté leur joie et leur espérance après l’entrée à l’ONU, avec le soutien de 138 pays, de la Palestine, comme Etat observateur non membre,.
Quel que soit le statut de la Palestine dans cette organisation internationale, cette admission restera une victoire politique, diplomatique, voire symbolique.
Cela dit, le monde a évolué, même s’il a longtemps observé un silence complice devant les crimes israéliens contre notre peuple.
Cette victoire est d’abord  advenue  grâce aux sacrifices du peuple palestinien qui continue de donner de son sang pour que la Palestine vive. Le monde entier s’est mobilisé pour soutenir la cause palestinienne, la cause de la justice et cette mobilisation a contribué elle aussi à la victoire.
Cette reconnaissance internationale montre que la juste cause du peuple palestinien de rétablir ses droits nationaux légitimes bénéficie aujourd’hui d’un plus large soutien de la communauté internationale.
Notre peuple a subi une injustice unique dans l’histoire contemporaine. Le moment n’est il pas venu pour qu’il vive libre et digne, dans un Etat libre et souverain ?
C’est vrai, sur le terrain, il n’y a pas de changement, et il n’y en aura pas dans l’immédiat, car le gouvernement israélien va poursuivre sa politique coloniale et sa politique d’apartheid vis à vis des Palestiniens. Israël va accélérer la colonisation et violer davantage leurs droits les plus fondamentaux.
En Palestine, la réalité est dure : mur, colonisation, occupation, humiliation, blocus, barrages, et souffrance permanente. Nous avons besoin d’en finir avec toutes ces mesures israéliennes illégales. Mais le plus important actuellement est que la direction palestinienne fasse adhérer le nouvel Etat à toutes les organisations internationales et qu’elle commence une lutte politique afin de juger Israël de tous les crimes commis contre les Palestiniens.
Les Palestiniens doivent être unis. Assez des divisions : nous devrons avoir un seul projet national, choisi par notre peuple pour affronter la nouvelle réalité marquée par un combat politique acharné au niveau international, et une résistance historique sur le terrain contre toutes les mesures d’occupation. Le futur Etat palestinien a besoin d’une continuité géographique. Notre Etat s’appelle la Palestine et s’appellera toujours la Palestine.
Nous Palestiniens, devrons continuer la lutte, la résistance, et le combat pour le droit, la fin de l’occupation et de la colonisation ainsi que pour le retour des réfugiés, de tous les réfugiés. Un combat pour la justice, jusqu’à la création sur le terrain, de notre Etat, libre et indépendant, un Etat qui pourra vivre dans une paix juste et durable avec ses voisins.
Le siège de l’Etat observateur non membre à l’ONU, c’est fait. Mais notre lutte n’est pas terminée, l’occupation israélienne de nos territoires devra être achevée rapidement par des décisions et des garanties internationales. C’est notre rêve, le rêve de tous nos enfants et de tous les gens de bonne volonté qui soutiennent la cause noble et juste de la Palestine, partout dans le monde.
Le chemin restera long pour la réalisation de notre rêve. Cependant, nous voyons notre liberté s’approcher, s’approcher……

 Ziad Medoukh