Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

le harcelement, la violence et les agressions continues des colons et de l'armée d'occupation israélienne

Des enfants peuvent ils vivrent comme ça au quotidien ? dans le harcelement, la violence et les agressions continues des colons et de l'armée d'occupation israélienne ?

http://www.dailymotion.com/related/...

http://www.dailymotion.com/mychanne...

http://www.dailymotion.com/relevanc...

http://www.youtube.com/watch?v=7hHa...

http://www.youtube.com/watch?v=-DXV...

http://www.youtube.com/watch?v=OLJz...

sans oublier tout les enfants emprisonnés : 348 enfants palestiniens dans les prisons de l'occupation dont 20% sont malades

http://www.ism-france.org/news/arti...

http://www.orleansloiretpalestine.o...

torture des enfants : http://pagesperso-orange.fr/do/ag/1...

La Cour israélienne demande de l'argent à la fille d'un combattant palestinien tué

Par Ali Samoudi/Jénine 04/11/2007

La famille d'un combattant palestinien tué par l'armée israélienne a été choqué cette semaine de recevoir un ordre de la Cour israélienne demandant à l'enfant du résistant de payer les frais de transport du corps.

Farah Yasseen, 7 ans, fille de Mustafa Yasseen, a reçu une injonction lui signifiant qu'elle devait payer 1.850 NIS (320€) pour les frais d'ambulance qui ont ramené le corps de son père de l'hôpital israélien à sa famille, dans le village d'Aneen, près de Jénine.

En juillet 2002, l'armée israélienne avait envahi le village d'Aneen, encerclé la maison de Yasseen et l'a tué avant d'emmener le corps dans un hôpital israélien.

La Cour a décidé que la fillette devait rembourser les frais de l'ambulance israélienne, ou de subir les conséquences d'un non-remboursement.

Les membres de la famille Yasseen ont dit qu'ils n'avaient pas été informés de la décision de la Cour et que l'enfant, qui n'a que sept ans, n'a aucun moyen de payer la somme demandée.

Ahmad, frère de Mustafa, a déclaré que la famille avait pris un avocat pour voir comment faire appel au jugement.

L'armée israélienne traite les enfants palestiniens comme des adultes dès qu'ils ont 12 ans. Il y environ 300 enfants palestiniens, détenus sans charge, dans les centres de détention israélien.

Source : IMEMC Traduction : MR pour ISM