Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

le lobby israélien s'agite

Le CRIF, qui est censé représenter les institutions juives de France, ne se cache plus d'être en fait le représentant du commerce israélien en France. Voir comment il fait le tour des popottes gouvernementales pour défendre les produits des criminels de guerre.

Publié le 11 juillet sur le site de la chambre de Commerce France-Israël, dans la "rubrique boycott" :

"LUTTE CONTRE LE BOYCOTT - RICHARD PASQUIER DU CRIF : "si rien n'est fait, les produits israéliens risquent de disparaître ou seront relégués au fond des bacs"

Accompagné de Francis Kalifat, membre de l'exécutif et de Serge Klugman, conseiller, Richard Prasquier, président du CRIF a été reçu, le 8 juillet, par Hervé Novelli.

Après avoir parlé des problèmes du commerce en France, notamment dans le cadre du tourisme et de lois récentes affectant la consommation, le CRIF a insisté sur le problème du boycott sur les produits israéliens.

Le secrétaire d'État chargé du commerce, de l'artisanat, des PME, du tourisme et des services de la consommation a été informé des manifestations dans les magasins, souvent des grandes surfaces, et de la demande de boycott d'une société israélienne d'importation de fruits et de légumes dans le Languedoc.

Richard Prasquier a fait part à Hervé Novelli des réactions très négatives de la communauté juive, de la contre manifestation à laquelle il avait participé au Carrefour Bercy et de ses rencontres avec les dirigeants de Carrefour.

Le président du CRIF a exprimé les préoccupations de tous ceux qui craignent, si rien n'est fait, que les produits israéliens disparaissent ou soient relégués au fond des bacs."

Par Jacques Bendelac

ATTENTION UN TRAMWAY COLONIAL PEUT EN CACHER UN AUTRE !

Le même site nous apprend que " Véolia recrute du personnel pour l'exploitation du tramway de Jérusalem."

"Le tramway de Jérusalem refait parler de lui cette semaine : la société française Véolia, chargée de son exploitation, commence à recruter du personnel.

C'est dans la presse de Jérusalem que Véolia publie ces jours-ci une petite annonce à la rubrique des "offres d'emploi" : « Véolia Transportation recherche pour le tramway de Jérusalem un contrôleur pour son centre de contrôle et d'opération ».

Pour les intéressés, l'offre d'emploi précise les qualités requises pour le poste proposé : « persévérance, précision, dévouement, capacité à travailler en équipe, capacité à travailler sous pression, permis autobus, 12 années d'études minimum, etc. ». Véolia promet aussi une « formation professionnelle en Israël ou à l'étranger ».

Il y a quelques semaines, nous rapportions la rumeur d'un retrait de Véolia du chantier de construction du tramway de Jérusalem. Rumeur ou pas, le chantier poursuit sa lente mais sûre progression, même si la date de l'inauguration du tramway (le 8/9/10) n'est pas définitive.

On sait que les entreprises françaises Véolia Transportation et Alstom font partie du consortium international CityPass chargé de la construction et de l'exploitation du tramway de Jérusalem. Or, des pressions juridiques et politiques s'exercent sur les sociétés françaises pour qu'elles se retirent du chantier.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

http://www.israelvalley.com/news/20...

CAPJPO-EuroPalestine

Rubriques: