Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Les enfants Palestiniens ont droit à la vie

Alors que 1500 prisonniers ont entamé une grève de la faim destinée à attirer l'attention du monde sur les conditions abominables qui sont les leurs dans les prisons israéliennes, les autorités concernées ont immédiatement signifié qu'elle ne céderaient pas, que les prisonniers Palestiniens peuvent "continuer leur grève de la faim jusqu'à ce que mort s'ensuive".

le 15 août 2004

Par Silvia Cattori

Alors que 1500 prisonniers ont entamé une grève de la faim destinée à attirer l'attention du monde sur les conditions abominables qui sont les leurs dans les prisons israéliennes, les autorités concernées ont immédiatement signifié qu'elle ne céderaient pas, que les prisonniers Palestiniens peuvent "continuer leur grève de la faim jusqu'à ce que mort s'ensuive".

Tout cela montre que les Palestiniens ne sont pas considérés comme des humains par Israël

C'est dans ce contexte impitoyable, que des garçons en âge de devenir des hommes sont arrêtés chaque jour en Palestine par les forces d'occupation. Sans raison.

Nous avons annoncé l'autre jour l'arrestation de Mohammed Aboddra garçon du camp de réfugiés de Balata, âgé de seize ans. Nous tenons à remercier les personnes qui ont agi. Malgré toutes les protestations auprès d'Israël, Mohammed n'a pas été libéré.

Depuis lundi 9 août sa mère ne sait toujours pas où son enfant se trouve. Enlevé par des hommes de la police des frontières israélienne de façon totalement arbitraire, Mohammed, est, depuis lors, tombé dans le silence de l'inconnu. Son cas illustre une fois de plus, combien la population palestinienne est vulnérable, en butte à l'arbitraire le plus total, sans recours.

Israël est la seule démocratie du monde qui jette des enfants, dès l'âge de 14 ans, en prison sans qu'il y ait aucune charge contre eux, sans procès. Ils sont soumis comme les adultes aux tortures du sommeil, quelque chose qui ne les laisse pas sans sequelles graves. De cette manière, après avoir assassiné leurs pères,Israël entend briser le moral et les os des garçons avant qu'ils n'atteignent lâge adulte, l'âge de se révolter contre l'oppression...

Nous faisons appel à tous les Israéliens afin qu'ils exigent de leur gouvernement la libération immédiate de tous les innocents injustement emprisonnés parce qu'ils sont Palestiniens

Post-Scriptum : Silvia Cattori: silviacattori@yahoo.it

Rubriques: