Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

LES FRANÇAIS FINANCENT LA COLONISATION DE LA PALESTINE

Cher(e)s ami(e)s, nous devons, aujourd'hui, nous mobiliser pour soutenir le grand courage d'une sénatrice qui a osé mettre la lumière sur l'invraisemblable incohérence de défiscaliser des dons adressés à soutenir la politique de colonisation d'Israël. En effet, nous devons saluer Mme la sénatrice Nathalie Goulet (Orne – UDI-UC) pour sa question écrite n° 20545 publiée dans le JO Sénat du 10/03/2016 - page 911 concernant cette incohérence, qui va assurément s’attirer, par cette action, la foudre du lobby sioniste et des accusations d'antisémitisme .

Dans sa lettre, Mme Nathalie Goulet attire l'attention de M. le secrétaire d'État concernant la réglementation actuelle qui permet aux Français et Françaises qui font des dons à l'armée israélienne , de défiscaliser leurs dons à hauteur de 60 % de réduction d'impôts, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il s'agit donc d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère. Elle souhaiterait avoir l'explication de cette disposition qui ne répond pas aux définitions de l'intérêt général et d'utilité publique.



En 2013, le journal Rue 89 avait déjà pointé le fait curieux que l’association franco-israélienne Hasdei Avot fasse partie des « organismes ayant un caractère d’intérêt général », permettant ainsi aux donateurs de demander des déductions d’impôts. Le journal en ligne rappelait, par ailleurs, que l’association Hasdei Avot, "organisme de bienfaisance de la colonie de Kiryat Arba" (la colonie la plus radicale en palestine occupée), en périphérie d’Hébron, « el khalil » finance les vacances des enfants des colons.

Un an plus tard, la radioRFI reprenait le travail de Laurent Bonnefoy, chercheur au CNRS, mettant en lumière que, parmi les associations d’utilité publique, « on trouve des associations qui financent très directement des colonies ou qui financent une armée coloniale. Fait ahurissant : l’une d’entre elles a lancé une campagne pour financer des lampes torches qui seraient fixées sur les fusils M16 des soldats engagé dans le massacre de Gaza . »



Comment se peut-il qu'une association qui permet de déduire 60 % de ses dons aux impôts, fait financer indirectement l’armée coloniale par le contribuable français, alors que, au regard du droit international, les colonies sont illégales. 



En attente de réponse du Secrétariat d'État, auprès du ministère des finances et des comptes publics chargé du budget,notre devoir de citoyen est de soutenir cette représentante du peuple dans son combat contre la complicité de la France dans le financement des violations du droit international.

Ainsi, nous réclamons :



la fin de ces abattements fiscaux

la restitution des fonds utilisés dans le soutien à une armée coloniale bafouant le droit international. 

Signez et partagez cette pétition pour promouvoir la paix et faire cessez les violations des doits de l'homme !

Rédigé par Moungi Rouaiguia et publié depuis Overblog

Rubriques: