Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Les Palestiniens ne sont pas une nation de mendiants

Par Ibrahim Ebeid

Les Etats-Unis et l'Union Européenne, dominés et contrôlés par le mouvement sioniste et son entité, se rabattent sur une nouvelle forme d'armes de destruction massive contre les Palestiniens, de la même manière qu'ils ont organisé un blocus mortel sur l'Irak.

Les Palestiniens sont bloqués, leur pays est en passe d'être volé morceau par morceau et ils vivent dans des réserves entourées de murs de béton et des fortifications armées sionistes, les colonies. Leurs maisons sont explosées, leurs champs et leurs oliveraies détruits ou confisqués.

En avril 2006, les Etats-Unis ont coupé toute aide humanitaire à la suite de la victoire inattendue du Hamas. En tout, 411 millions de dollars d'aides ont été annulés ou suspendus parce que cet argent aurait pu aider le nouveau gouvernement palestinien dirigé par le Hamas.

Les Etats-Unis, l'Union Européenne et d'autres donateurs ont déclaré qu'ils ne traiteraient pas avec un gouvernement dirigé par le Hamas tant que celui-ci ne reconnaîtrait pas « Israël », ne renoncerait pas à la violence et n'adhèrerait pas aux accords négociés avec « Israël » par le précédent «gouvernement » palestinien. Les Etats-Unis et l'Union Européenne ignorent les réelles victimes, en l'occurrence les Palestiniens et ils distordent tout simplement les faits et l'histoire. Ils ont ignoré que les Palestiniens n'ont jamais usé de violence contre des nations paisibles, ni envahi aucun pays, ni expulsé leur population, ni proclamé que la terre conquise leur appartenait. Ils se battent pour recouvrer leurs droits sur leur terre natale, revenir dans leurs maisons, dans leurs villes, et y vivre en paix. La lutte est légitime en regard des lois internationales et rien ne les en dissuadera. Le Hamas a été élu démocratiquement par le peuple qui vit sur ce qui reste du territoire palestinien. Les élections n'ont pas été montées comme elles le furent en Irak occupé, et ceux qui ont été élus n'ont pas été amenés par les chars des envahisseurs américains et de leurs alliés. Les membres du Hamas font partie du peuple palestinien, ils n'ont pas été importés et ne représentent aucun pouvoir ni intérêt étranger.

Le monde devrait savoir que la tragédie de la Palestine a commencé avec l'accord Sykes-Picot en 1916 et fut couronné par la création de l'entité sioniste en Palestine en 1948. Les organisations militaires sionistes ont utilisé la terreur et le sang contre les Palestiniens pour les chasser de leurs cités, villes et villages pour désarabiser la Palestine et la judaïser dans sa totalité.

William Zuckerman, l'éditeur de la « Jewish Newsletter » du 3 octobre 1960, fait une remarque intéressante. Il dit : « La fuite des arabes de Palestine, qui a créé le problème des réfugiés, ne fut ni un acte spontané, ni la conséquence de la propagande des chefs arabes, comme les sionistes le répètent. Ce fut un plan froidement calculé et exécuté par l'Irgun mais avec l'aval de la Haganah et de l'Agence juive de l'époque. »

Les massacres en Palestine ne se sont pas arrêtés avec Deir Yassin où 250 personnes ont été massacrées par Menachem Begin et son gang. Les crimes de masse ne se sont pas arrêtés en 1948 ; ils continuent aujourd'hui. Mais cette fois, le massacre du peuple palestinien est plus vicieux. Il combine le blocus mortel, le vol de la terre, la destruction des champs et la privation de nourriture. Les Palestiniens sont encagés dans de grandes prisons aux conditions pires que celles des camps de concentration en Europe. Les Palestiniens ne sont pas seulement menacés par l'entité sioniste mais par le Président Bush et par l'Union Européenne.

Malheureusement, la plupart des Américains et des Européens ne savent pas que la Palestine est arabe, ils ne savent pas que les « Israéliens » sont de nouveaux colonisateurs installés dans des maisons et sur une terre qui ne leur appartient pas. Ils ne savent pas que les Palestiniens ont été chassés de leurs maisons et qu'environ 6 millions d'entre eux sont des réfugiés vivant dans des camps et dans tous les coins de la planète, et ma famille en fait partie.

La plupart des gens ne savent pas qu'en 1918, les Juifs de Palestine ne possédaient que 2% de la terre et que lorsqu' « Israël » a été créé le 15 mai 1948, les colons possédaient moins de 6% de terre obtenus par l'achat ou la terreur.

Plus de 6 millions de Palestiniens attendent l'exécution des résolutions des Nations Unies pour revenir dans leurs maisons et leurs villes, en Palestine historique qui s'étendait de la mer Méditerranée à la rivière Jourdain, pour établir leur Etat, pour vivre en paix, en dignité et en prospérité.

Le gouvernement des Etats-Unis, sous Georges W. Bush, veut donner 10 millions de dollars à une ONG comme aide aux Palestiniens assiégés. Nous disons à Bush que les Arabes palestiniens ne sont pas des mendiants et qu'ils n'attendent pas les miettes qui tombent de la table des impérialistes pour remplir leurs estomacs. Les Palestiniens sont très fiers, très industrieux et très créatifs. Ils avaient un pays dans lequel ils vivaient, en paix et en prospérité, jusqu'à ce que les puissances occidentales lemettent en pièces en 1916 et le donnent aux sionistes en 1948.

Les Palestiniens ont le droit d'élire le gouvernement qu'ils souhaitent pour les diriger et ils rejèteront toute solution imposée ou tout gouvernement importé. Ils ont le droit de se défendre par tous les moyens pour défendre leur terre.

La Palestine est arabe, elle s'étend de la Méditerranée au Jourdain, et nous y reviendrons, même si cela doit prendre un millier d'années. C'est notre terre, elle appartient à notre peuple, « quelques-uns sont morts, quelques-uns sont vivants mais beaucoup sont à naître ».

Traduit par M.R. pour l'ISM

Rubriques: