Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Lettre ouverte au ministre des relations extérieures de la France

Par Marc Prunier de l'AFPS

En tout premier je vous exprime mes remerciements à propos de votre lettre d'information, que je reçois régulièrement et que je lis attentivement.

Toutefois, je m'étonne de la teneur de celle-ci en ce qui concerne la situation en Palestine Occupée.

Il se distingue lors des points presses, deux appréciations différentes à propos des actes militaires suivant qu'ils proviennent de l'une ou l'autre partie.

D'un coté vous condamnez les actions militaires des Palestiniens, vous demandez à l'autorité nationale palestinienne de mettre fin à ces actions, et de l'autre coté vous demandez de la retenue à l'Etat d'Israël qui est la force occupante.

Je ne suis ni un spécialiste de la diplomatie, pas plus qu'un spécialiste de la langue Française.

Mais je comprends bien le sens de vos propos :

1- L'Etat qui occupe illégalement un territoire

a. l'Etat qui déclare au travers de son premier ministre Ariel Sharon, par voie de presse et radiodiffusion qu'il n'appliquera la feuille de route établie au nom de la communauté internationale, comme il refuse depuis 1948 d'appliquer les résolutions de l'ONU,

b. Etat qui spolie la terre, l'eau.

c. Etat qui détruit méthodiquement les moyens de subsistance des populations civiles en détruisant les cultures, les ateliers.

d. Etat qui assassine au delà de ses frontières ceux qui s'opposent à son colonialisme,

e. Etat qui refuse la règle du jeu démocratique en, (au moyen de la force militaire), plaçant de fait en résidence surveillée le Président élu Yasser Arafat,

f. Etat qui « kidnappe » et déporte deux élus du peuple et les emprisonne en tout illégalité (Ms les Députés Marwan Barghouty et Hussam Khader),

g. Etat qui ne réprime pas les crimes et délits de ses citoyens, qui assassinent, mutilent, terrorisent les populations palestiniennes.

h. Etat qui refuse tout contrôle international sur sa production nucléaire militaire, reconnue par tous les experts du monde

i. Etat qui refuse d'entendre l'avis de la Cour Internationale de Justice, conforté par la résolution de l'assemblée générale de l'ONU.

Enfin cet Etat, qui présente tous les stigmate d'un « Etat Voyou »

vous lui demander DE LA RETENUE !!

2- Les forces politico-militaire palestiniennes qui luttent pour leur indépendance, pour que s'applique ce droit inaliénable à chaque peuple de disposer de son Etat, aux moyens multiples et diverses, dont certaine forme choque notre moral humaniste, vous condamner celles-ci avec la plus grande vigueur, vous ajouter que l'autorité nationale palestinienne doit tout mettre en œuvre pour que cesse « la violence ».

a. Comment demander à celle-ci d'agir lorsque son président élu est enfermé, ses députés emprisonnés, interdit pour les autres de circuler. Comment peut-elle agir lorsque les bâtiments officiels de cette autorité son systématiquement détruit, pour exemple : à Gaza la semaine passé pour la énième fois un poste de commandement des force de la sécurité nationale palestinienne à été détruit par les forces d'occupation israélienne.

3- Vous condamner les attaques contre les populations civiles israélienne, sans distinction d'ou elle se trouve, dans les frontières de cet Etat, reconnue moult fois par les Palestiniens, c'est à dire à l'Ouest de la ligne verte, ou les colons qui accaparent des portions de plus en plus vaste du territoire palestinien, et commettent des agressions, des assassinats envers les populations civiles palestiniennes.

4- La barbarie à toujours été employée lors des conflits, celle-ci est toujours monstrueuse et frappe les populations civiles dramatiquement, faut-il rappeler Dresde, Guernica, Sétif etc…

D'un coté appel à retenue de l'occupant illégal, et de l'autre ferme condamnation des actes de résistance, qui je le redit peuvent parfois choquer notre humanisme, nos valeurs du respect de la personne humaine.

Tel est ma façon de lire les points de presse du ministère des affaires étrangères.

Je crois que la France doit et peut jouer un autre rôle pour que s'instaure une paix juste et durable, basé sur le droit international, en tant qu'Etat indépendant, mais aussi en entraînant les Etats de l'Union Européenne à prendre des mesures drastiques, pour que cesse l'occupation de la Palestine, dans les frontières acceptées par l'Autorité Nationale Palestinienne démocratiquement élue.

Comme ce fut le cas lors de l'avis de la Cour de Justice Internationale, vis à vis de la politique d'Apartheid de l'Afrique du Sud, la communauté internationale, l'Union Européenne, notre pays doit appliquer des sanctions contre l'Etat d'Israël !

En effet les crimes commis, les événement qui choquent notre morale découlent tous, sans exception, de l'occupation de la Palestine, du refus des gouvernements israéliens d'appliquer toutes initiatives de Paix établies par la communauté internationale.

Il faut contraindre Israël de s'engager sur le chemin de la paix, de l'application du droit international, le contraindre de renoncer à sa politique qui serait qualifié « d'Etat voyou », si celle-ci avait lieu autre part sur le globe.

En vous remerciant de m'avoir lu, recevez monsieur le ministre des affaires étrangères, l'expressions de mon respect

Marc Prunier

Rubriques: