Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Merci au Hamas Par Khaled Amayreh

L'accord d'échange de prisonniers avec Israël, que le Hamas a conclu par des intermédiaires égyptiens et allemands, est sans aucun doute un cadeau parfait pour le peuple palestinien tout entier étant donné la date de l'accord, trois semaines avant la fête de l'Eid al-Adha. La libération imminente de quelques 1030 palestiniens incarcérés dans les bastilles, les donjons et les camps de concentration israéliens est une victoire définitive pour la Palestine et son peuple en lutte. Israël, le pays qui opprime et brutalise notre peuple de façon permanente depuis des générations, a été obligé de traiter avec nous avec un certain respect, avec un semblant de parité malgré l'énorme écart dans l'équilibre des pouvoirs entre les deux côtés, Israël étant de fait une super-puissance qui contrôle étroitement la politique et les décisions de la seule super-puissance du monde, son gardien et allié les Etats-Unis.

Merci au Hamas

 

17 octobre 2011 - Les Palestiniens préparent une estrade pour l'accueil des prisonniers à Gaza-ville (Reuters/Mohammed Salem)

 

 

Et ceci alors que le Hamas est un petit groupe de résistance assiégé et sous blocus, avec quelques milliers de combattants, luttant pour résister à l'Etat militarisé néonazi dont le seul objectif est d'assassiner le plus de Palestiniens possible et de leur voler le plus de terre possible.

C'est pourquoi le fait que le Hamas et des autres groupes de la résistance ait réussi à traiter avec Israël d'une position de presque parité est une grande victoire morale, psychologique et politique pour le mouvement islamique palestinien.

Rappelons-nous qu'il y a seulement quelques mois, Israël exigeait, avec force vocifération, la destruction de toute l'infrastructure du Hamas et de ses hommes.

Outre la joie qui submerge plus d'un millier de foyers palestiniens, l'accord englobe tout le peuple palestinien parce qu'en dernière analyse, la cause des prisonniers est la cause nationale par excellence.

Pendant des décennies, Israël a tenté d'inculquer dans nos esprits l'idée que les combattants palestiniens pour la liberté étaient des "cas désespérés" qui ne quitteraient les prisons que pour aller au cimetière !!

L'accord prouve que pour les prisonniers palestiniens politiques et résistants, passer sa vie dans les geôles et y mourir n'est pas et ne doit pas être un sort inéluctable. Il faut le voir comme un gain stratégique pour la résistance ainsi qu'un énorme stimulant pour le moral des environ 4000 prisonniers qui croupissent toujours dans les prisons sionistes, de leurs familles et de leurs proches.

Cela signifie aussi que la théorie israélienne de la dissuasion ne sera désormais plus jamais la même. Oui, Israël va vraisemblablement chercher et trouver les moyens de réaffirmer et de renouveler sa dissuasion psychologique. Cependant, les Palestiniens aussi ne cesseront jamais d'être plus créatifs et plus innovants, et oui, plus audacieux, dans leurs efforts infatigables pour obliger Israël à reconnaître leurs justes griefs. Parce qu'en fin de compte, ceux qui combattent une occupation étrangère sont semblables à ceux qui résistent au viol et au meurtre. Et l'on exagère peu en disant que l'occupation de la Palestine est un acte ultime de viol. Et appeler ces héros palestiniens des "terroristes" et autres qualificatifs venimeux est une forme ultime de "fornication langagière".

Un autre point qui doit figurer en bonne place, c'est que les négociations interminables entre l'Autorité palestinienne (AP) et les arrogants gouvernements israéliens successifs n'ont rien donné, à part une accumulation de frustrations et de désespoir pour notre peuple. L'échange imminent montre qu'il ne faut jamais abandonner la résistance à l'agression, au terrorisme et la criminalité israéliens parce qu'alors, il n'y aurait aucune pression sur Israël pour satisfaire les exigences palestiniennes, quelles que soient la justesse et la légitimité de ces revendications.

Oui, Israël peut occasionnellement avoir recours à quelques "ouvertures" et "gestes de bonne volonté" envers les Palestiniens, mais ceci ressemble beaucoup à l’aumône et à la charité, le donneur décidant de tout pendant que le bénéficiaire, ou plus exactement le mendiant, n'a d'autre choix que d'accepter tout ce qu'on lui jette.

Les mendiants ne choisissent pas.

Il m'a semblé que je devais utiliser cette analogie parce que depuis la signature des malheureux Accords d'Oslo en 1993, le réjectionnisme, l'insolence et l'arrogance israéliens ont de fait réduit la pathétique Autorité palestinienne à un vaincu implorant, mendiant pour tout auprès d'Israël et des Etats Unis, depuis l'obtention de permis pour aller à Jérusalem jusqu'à la libération des détenus palestiniens des geôles israéliennes.

Aujourd'hui, la résistance montre que sa voie est payante, parce qu'Israël ne connaît que le langage de la "realpolitik", autrement dit le langage de la force.

Il est indéniable que l'échange de prisonnier imminent va booster le statut et la stature du Hamas, non seulement parmi les Palestiniens mais parmi les Musulmans du monde entier, et le Hamas mérite ce rehaussement de sa position, il l'a chèrement gagné.

L'accord devrait aussi consolider les relations entre l'Egypte et le Hamas. Il conforte le statut arabe et régional de l'Egypte en tant qu'Etat central qui sera un atout énorme pour tous les Arabes et les Musulmans, et leurs causes.

Nous espérons et nous prions pour que le Caire continue de s'éloigner de l'axe sioniste et de se rapprocher de l'axe des masses. Des masses longtemps humiliées par la politique israélienne délétère et les pratiques israéliennes meurtrières, qui haïssent et exècrent Israël, l'Etat criminel qui n'a de cesse d'éradiquer l'identité arabo-islamique de la Palestine, allant même jusqu'à incendier ses mosquées et à exhumer ses cimetières historiques.

Un salut final doit aller vers ceux qui ont gardé un secret absolu sur la localisation de Shalit pendant plus de cinq ans. Ces soldats inconnus ont prouvé aux amis et aux ennemis qu'il y a toujours de gens d'honneur en Palestine, qui ne se laissent ni intimider par le bâton ni acheter par la carotte. Leur détermination exemplaire, leur discipline, leur résilience et leur intégrité ont déjoué toutes les tentatives israéliennes de récupérer et de libérer Shalit, qui n'a pas été détenu pendant tous ces mois et années à Téhéran ou au Caire ou à Beyrouth, mais sous le nez d'Israël, dans son jardin, à quelques kilomètres des centres de pouvoir d'Israël.

Enfin, un mot ou deux à Israël et à ses dirigeants.

Je sais que vous n'êtes pas d'humeur à recevoir un avis venant des Gentils, et encore moins de vos ennemis, ou plutôt de vos victimes, les Palestiniens. Votre arrogance et votre insolence phénoménales ne vous autorisent pas à être raisonnables, justes et sages.

Mais laissez-moi vous dire ceci, n'obligez pas les Palestiniens à kidnapper vos soldats ; traitez-les avec justice et respect, traitez-les comme vous voudriez être traités. Souvenez-vous que l'oppression dépravée que vous nous faites subir, comme de jeter dans vos geôles et donjons nos enfants, nos femmes et nos hommes, vous reviendra en pleine figure.

Traduction : MR pour ISM

Rubriques: