Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Murîd Al-Barghûthi

Né en 1944, à Deir Ghassanah Poète

C'est à la suite de la guerre de 1967 que Murid Al-Barghûthi rejoint la diaspora palestinienne. Il enseigna la langue et la littérature anglaises à l'université du Caire qu'il quitte après la signature du traité de paix égypto-israélien. C'est alors qu'il assure la responsabilité du secteur de l'information et de la culture de l'OLP à Bucarest.

C'est dans la revue égyptienne Al-Khatib que paru son premier poème. Bien que poète des années soixante, fortement marqué par la revendication d'une identité nationale palestinienne; il est d'abord le poète de l'amour, la critique ayant même estimé que son poème "Rawda", dédié à sa compagne, est l'un des grands poèmes d'amour de la poésie arabe contemporaine.

La construction complexe de ses poèmes, riches en symboles, où sont mêlées des scènes ou des impressions fugitives, le place parmi les poètes modernes novateurs.

En 1998, il reçut le prix Naguib Mahfouz, décerné par l'Université Américaine du Caire, pour son livre "Ra'aytû Ramallah.