Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Nouvelle colonie à Jerusalem

Par IMEMC

Le journal israélien Maariv a rapporté mardi que le gouvernement israélien avait l'intention de construire une colonie dans le secteur de Bab al-Zahera, dans la Vieille Ville de Jerusalem. Le projet qui a été approuvé par la municipalité de Jérusalem-Ouest propose de construire 30 appartements et une synagogue dans la Vieille Ville.

Maariv a déclaré que les appartements, qui ont été proposés par le Ministère du Logement israélien, seront construits sur 3 Dunams, et seront également utilisés pour des propositions de "détente" à 16 familles juives qui vivent dans le quartier Islamique de Jérusalem.

Ori Shitreet, l'architecte en chef de la municipalité de Jérusalem, avait initialement rejeté le projet parce qu'il était "en conflit avec des projets pour préserver la Vieille Ville", mais il l'a approuvé ensuite et a approuvé une décision de démolir 60 maisons palestiniennes dans le quartier de Silwan à Jérusalem, dans le but de créer des "jardins publics".

Shitreet, et après s'être opposé à la construction du nouveau quartier juif parce que ses bâtiments seraient plus hauts que les murs de la Vieille Ville, a recommandé récemment d'approuver le projet après que le nombre de logements aient été réduits de 30 à 21.

Le Comité pour la Construction et l'Aménagement israélien a approuvé le projet après le rejet des suggestions de Shitreet.

La municipalité de Jérusalem et le Comité pour l'Aménagement craignent que de telles constructions dans la Vieille Ville mènent à un troisième Intifada.

Papi Alalu, membre de conseil municipal de Jérusalem, a indiqué que ce projet a des motifs politiques et est considéré comme étant un projet "provocateur".

"Pour les Musulmans, un tel projet est équivalent à la désacralisation de la Mosquée Al-Aqsa dans la Vieille Ville", a dit Alalu, "C'est comparable à la visite de Sharon à la Mosquée en septembre 2000, qui a enflammé l'Intifada", a-t'il ajouté.

Le député du Meretz, Ran Cohen, a envoyé une lettre urgente au Ministre israélien du Logement, Yitzhak Herzog, le prévenant que ce projet est un baril de poudre qui pourrait exploser et enflammer Jerusalem, et détruire les relations fragiles entre les résidents Musulmans et Juifs de Jérusalem.

"Cela pourrait créer une crise politique au Moyen-Orient." a ajouté Cohen.

Le Ministère du Logement a répondu à la lettre de Cohen en disant que le projet avait déjà été étudié et approuvé en 2004.

Le chef du Mouvement islamique en Israel, Sheikh Raed Salah, a déclaré que ce projet est une tentative d'étrangler la Mosquée al-Aqsa, et d'éliminer tout élément Arabe et Musulman à Jerusalem.

"Ce projet tue toute chance de paix" a déclaré Salah, "Il n'y aura pas de paix sans Jérusalem, Israel construit le mur autour de la ville, en expulsant les habitants, et maintenant il a l'intention de construire encore plus de colonies dans la ville".

Le projet a été également critiqué par Ekrima Sabri, le Grand Mufti de Jérusalem et de Terre Sainte, qui a déclaré que ce plan montrait qu'Israel ne veut pas la paix, et veut vider la Ville Sainte de ses habitants palestiniens.

Sabri a demandé aux pays arabes de prendre une position ferme contre ces projets "qui visent à supprimer les parties musulmanes et arabes de la ville", et a en appelé à tous les habitants palestiniens de Jérusalem et des institutions palestiniennes dans la ville pour contrer ce plan, ajoutant que le Haut Comité Islamique se réunira pour discuter de la manière d'affronter ce nouveau projet.

De plus, Hanna Ameera, membre du Comité Consultatif de l'Organisation de Libération de la Palestine, a indiqué que ce plan vise à mettre fin à toute présence palestinienne dans Jérusalem, et à décider du futur de la ville avant les négociations de Statut final entre les Palestiniens et Israel.

"Ils veulent contrôler la ville", a déclaré Ameera, "ils veulent forcer les habitants palestiniens à partir et raser des centaines de maisons à Silwan, Anata, Beit Haneena et dand d'autres secteurs pour mettre en application leur plan colonial", a ajouté Ameera.

Le membre Arabe de la Knesset, Mohammad Barakeh, dit que le gouvernement du Likud n'a pas arrêté ses projets de colonisation et continue de proposer de nouveaux projets pour des colonies à Jérusalem.

"Le gouvernement n'a pas arrêté sa colonisation en Cisjordanie", a dit Barakeh, "il a construit le mur discriminatoire en Cisjordanie, a entouré Jérusalem, et maintenant il veut la vider de ses habitnts palestiniens", a-t'il ajouté.

"ils ont implanté des colons à Hebron et tout autour, ils ont implanté leurs colonies dans tous les territoires occupés, et autour de Jérusalem et à l'intérieur de la Vieille Ville".

Le député Arabe à la Knesset, Wael Taha, a envoyé une lettre à Herzog lui demandant d'empêcher la construction du quartier juif à proximité du secteur de Bab al- Zahera dans Jérusalem-Est.

Un "tel projet bouleversera la vie d'innocents Arabes et Juifs", a dit Taha, "il entraînera le secteur vers un nouveau cycle de violence, et tuera toutes les chances de paix".

Post-Scriptum :

Source : IMEMC

Traduction : MG pour ISM