Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Ocampo à propos de la colonisation

Les commentaires de l'ancien procureur général de "la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, à propos de la colonisation sioniste dans les territoires palestiniens occupés, ont été complètement rejetées et dénoncées dans les milieux palestiniens. 

Les deux journaux hébreu, "The Times d'Israël" et "Jerusalem Post" ont rapporté de Luis Moreno-Ocampo qui a dit que "les colonies israéliennes ne sont pas incompatibles avec le droit international», les décrivant comme "légales". 

Le Comité national palestinien suprême pour le suivi avec la Cour pénale, a déclaré que les remarques d'Ocampo sont une distorsion des faits et une violation du droit international et humanitaire". 

 Le porte-parole du Comité, Ghazi Hamad a estimé que les remarques d'Ocampo sont très "dangereuses; car elles sont émises par un homme qui a un statut juridique international très important", notant qu'il justifie les crimes de l'occupation, en particulier en matière de règlement et de la législation.  

Hamad a déclaré dans une interview exclusive pour "Quds Press", le lundi (21/12)  que la polémique faite par Ocampo est très dangereuse et justifie au gouvernement terroriste de l'occupation israélienne de poursuivre ses crimes et ses violations contre le peuple palestinien, notamment concernant l'expansion de la colonisation dans les territoires palestiniens occupés.

 

Le dirigeant palestinien a confirmé que ces remarques d'Ocampo n'ont aucun fondement juridique et contredisent le droit international et humanitaire et un partit pris pour l'entité sioniste tout en confirmant que la compétence de la CPI va rendre justice aux Palestiniens que la justesse de leur cause est fondée sur le droit humanitaire et internationale.

 

Rubriques: