Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

OLIVIA ZEMOR

55 ans, mariée deux enfants.

Née à Paris, de père et de mère juifs. Elevée par des grands parents venus de Smyrne, puis internés à Drancy.

Journaliste à l' Agence France Presse de 1980 à 1989, puis fondatrice de l'agence de presse médicale APM International, rachetée en 1999 par le groupe Reuters.

Présidente de l'association CAPJPO (Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche-Orient) créée en février 2002 et regroupant des adhérents de toutes origines, luttant pour une paix juste au Proche-Orient et contre les replis communautaristes en France

Pourquoi je me présente :

Parce qu'il est très rare que les médias nous donnent accès à leurs colonnes ou à leur antenne, bien que nos idées soient partagées par un très grand nombre de citoyens.

Les pressions exercées par le lobby pro-Sharon en France deviennent insupportables. Elles cherchent à museler tout ceux qui demandent aux gouvernements européens de faire preuve d'un peu moins de lâcheté et d'assumer leurs responsabilités face à un conflit qui nous concerne tous (et pas seulement les Juifs et les Arabes, comme certains voudraient nous le faire croire). Elles tendent à faire croire que tous les Juifs de France sont des supporters de Sharon et développent ainsi l'antisémitisme en France de manière totalement irresponsable.

Les menaces et les agressions exercées par l'extrême-droite juive à l'encontre de tous ceux qui osent prononcer le mot "Palestine" sont passées sous silence par les médias et "pudiquement couvertes" par nos dirigeants politiques.

Tout cela va très mal se terminer. Par ailleurs, l'impunité totale dont jouit Sharon sur le plan international est de nature à développer le terrorisme dans le monde. Nous ne voulons pas payer, à la place de nos dirigeants qui sont , eux, bien protégés, les pots cassés, comme cela s'est passé en Espagne. Il faut rappeler à nos gouvernants que la démocratie, cela consiste à tenir compte de son opinion publique.

Rubriques: