Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

On n'a plus le droit de manifister à Lyon contre la politique d'Israel

samedi 30 septembre 2006, 11h16

Le maire de Lyon suspend une adjointe pour avoir participé à une manifestation controversée

Le sénateur-maire PS de Lyon, Gérard Collomb, a suspendu "à titre d'avertissement" vendredi soir son adjointe à l'intégration et aux droits des citoyens, Sabiha Ahmine (PCF), qui avait participé à une manifestation pour la paix au Proche-Orient au côté de partisans du Hezbollah, a-t-on appris samedi par un courrier envoyé aux médias et à l'intéressée.

Dans cette lettre, Gérard Collomb explique que la présence de Sabiha Ahmine le 23 septembre dernier "dans un cortège où ont été proférés des slogans en totale contradiction avec notre politique qui vise à faire dialoguer ensemble toutes les communautés et à favoriser toutes les initiatives de paix dans le monde et en particulier au Proche-orient" le "contraint" à la suspendre de sa délégation.

Le maire réagit ainsi après avoir reçu jeudi un courrier signé par trois députés UMP du Rhône, Christian Philip, Jean-Michel Dubernard et Emmanuel Hamelin, affirmant que "des drapeaux d'un mouvement radical islamiste, auteur par le passé d'attentats contre des soldats français", avaient été brandis pendant cette manifestation". Et de demander à Gérard Collomb de prendre une "position claire" sur la présence de son adjointe dans le cortège.

L'élue communiste, de son côté, clame sa bonne foi et ses "convictions profondément républicaines". Elle affirme que la présence de drapeaux du Hezbollah dans son dos est le fruit d'une manipulation. Elle condamne également "tous les slogans antisémites ou d'appel à la haine entre les peuples de certains manifestants" proférés pendant ce rassemblement. ( AP )