Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Palestine Tour au fil des jours

Succès des premières étapes du Palestine Tour

La caravane du Palestine Tour organisé par CAPJPO EuroPalestine et soutenu par Abna Philistine, qui parcourt la France jusqu’au 24 a entamé son périple le 14 juillet dans la ville de Reims, où plusieurs dizaines de militants de la solidarité avec la Palestine ont animé l’après-midi sur la place la plus centrale de la ville.




 
La  seconde étape nous a conduit à Saint-Dizer, puis sur le Lac de Der, et enfin dans la   soirée à Chaumont (Haute-Marne) où un concert a été donné.

C’est au cours de cette deuxième journée de la caravane que nous avons appris, en même temps que le public, le terrible massacre perpétré la nuit précédente à Nice. Et outre des discussions sur la Palestine et la campagne BDS de boycott d’Israël, c’est très naturellement que nous avons pu dialoguer également sur la tuerie terroriste de Nice.
Manifestement, le matraquage médiatique sur l’air de « Charlie » et de l’unanimité derrière le gouvernement ne prend pas, cette fois.
« C’est quoi, ce gouvernement, qui, après le Bataclan, a multiplié les perquisitions injustes, les assignations à résidence bien souvent aberrantes, qui laisse faire les contrôles au faciès systématiques, et qui, avec ses interventions militaires en Syrie et en Irak, multiplie justement les risques de terrorisme ici chez nous, et se montre incapable de les empêcher », s’indignait par exemple un jeune homme rencontré vendredi soir à Chaumont.


 
En résumé, l’heure semble être celle du ressentiment contre contre les politiques criminelles d’un gouvernement cherchant à exploiter l’émotion générale et la compassion pour les victimes du tueur fou au camion fou.
 
En vidéo:Palestine Tour 2016 - Champagne Ardennes
 
En attendant, le Palestine Tour poursuit sa route. Samedi, il passait la journée à Châlon-sur-Saône.

La caravane du Palestine Tour a poursuivi ses rencontres avec la population dans plusieurs villes de Fance au cours du long week-end du 14 juillet.

Après Reims et Saint-Dizier, nous avons ainsi organisé des tables d’information et de vente (les T-shirts "Boycott Israel" ont eu nettement plus de succès que les sweat-shirts vu la température estivale) dans les villes de Châlon-sur-Saône, Chaumont, Annecy et Dijon, des défilés dans les rues de ces villes, des animations sur les plages, le tout en musique.
Un premier aperçu en photos :

(à la cathédrale Saint-Vincent de Chalon-sur-Saône)






 
Consommation éthique également sur les marchés
Carrefour a une charte d’éthique ? Une bonne blague ! Nous sommes allés, avec le Comité Chalon Palestine, voir sur place.
 
 

(A Annecy, c’est OK pour les colonies de vacances. Pour les autres ... ?)
 

Le Palestine Tour est arrivé lundi en Savoie, où il a été rejoint par de nombreux militants de la région.

Qui dit chaleur estivale dit aussi plage, et c’est donc sur les bords du Lac d’Annecy que nous nous sommes rendus, avant de déambuler dans la ville où nous avons popularisé la campagne BDS et la nécessité d’imposer des sanctions à l’Etat criminel d’Israël pour mettre fin à l’occupation de la Palestine.
En attendant des comptes-rendus plus complets et des vidéos, quelques photos de l’aventure, à Annecy, puis mardi à Chambéry où la journée a commencé par l’incontournable visite d’un hypermarché de la ville.










 

 

Le Palestine Tour poursuivait son parcours alpin mercredi, avec une halte à Grenoble, avec pour commencer une visite à l’hypermarché Carrefour de Meylan.


C’est vrai, les produits de l’occupant de la Palestine, tendent à s’y faire rare, preuve d’une désaffection croissante des consommateurs -et par voie de conséquence des enseignes de la grande distribution- pour le "made in Israel".



Nous avons quand même attiré l’attention du public sur quelques marchandises comme la machine à faire des bulles Sodastream ou les poubelles de la marque Curvair. Surtout, il apparaît que l’entreprise israélienne d’agro-alimentaire Mehadrin maquille ses étiquetages, et que Carrefour vend ainsi des produits à l’origine inconnue, des avocats notamment. La vigilance est donc plus que jamais de rigueur.


L’après-midi, la caravane, avec le soutien des militants de la ville, a élu domicile au centre de la ville, où la vente de T-shirts et brochures sur le boycott ont à nouveau connu un grand succès. Le soir, un concert devait avoir lieu sur la bien nommée "Place du Tribunal". A suivre ...
 

A Lyon, le préfet de police se prend pour Papon (Photos et vidéo)

Le Palestine Tour, qui a reçu un accueil chaleureux de la population, des touristes et même de la police, dans la dizaine de villes où il est passé, s’est vu bloqué vendredi à Lyon, et ses membres interpellés avant d’être relâchés une heure plus tard, au grand soulagement de policiers qui ne cachaient pas leur mécontentement face aux ordres reçus du préfet de police Gérard Gavory.



A la sortie du commissariat
Et pour la vidéo : https://www.facebook.com/saad.j5
Lors d’un pique-nique tranquille sur les berges du Rhône —dûment déclaré en préfecture, qui plus est—, une quinzaine de policiers ont déboulé pour emmener les militants et leurs familles sous le pont de la Guillotière et leur faire savoir que leurs T.Shirts BDS posaient un problème au préfet !

Qu’à cela ne tienne, nous avons régalé les policiers astreints à cette tâche ingrate d’un concert pour la Palestine, jusqu’à ce qu’un car de police nous embarque tous au commissariat central, pour une "audition".

L’infraction ? "Economique, parait-il" répétaient les policiers assez intrigués, notamment ceux de la brigade financière qui ne voyaient pas en quoi l’appel pacifique au boycott d’un Etat, pour des raisons politiques, avait un rapport avec les délits économiques qu’ils ont la charge de gérer.
La quarantaine de militants ont été rapidement libérés sans que soit retenue la moindre charge contre eux. Un seul est encore retenu à l’heure où nous écrivons. Il ne portait même pas de T.Shirt "Free Palestine / Boycott Israel", mais peut-être était-il trop bronzé à leur goût ? Une affaire que nous suivons de près bien entendu et qui risque de se retourner contre les autorités locales.
Nous informons le préfet, qui n’a pas l’air de connaître la législation, qu’aucune loi en France n’interdit l’appel au boycott d’un Etat, pas plus celui d’Israël, que celui de la Chine, de la Russie ou de l’Iran.
Et pour qu’il se rende compte que le le lobby israélien lui fait commettre des fautes et l’embarque dans des coups foireux, nous resterons sur Lyon demain samedi, afin d’afficher nos droits, notre détermination à ne pas collaborer avec un Etat terroriste, et notre exigence de sanctions contre l’occupant israélien.
Rejoignez-nous nombreux en centre ville, à Lyon, en famille, avec vos keffiehs, T.shirts... et parapluies palestiniens, car la pluie ne nous empêchera pas d’afficher notre solidarité avec la Palestine !
 
 

A Lyon, le Palestine Tour reprend la rue !

Au lendemain d’interpellations policières intempestives et illégales, le Palestine Tour a repris la rue, samedi à Lyon, sous le signe de la campagne BDS de boycott d’Israël, le préfet de police et ses commanditaires israéliens en étant pour leurs frais.

Partis de la grande gare de La Part-Dieu, nous avons traversé les principales artères de la grande ville, recueillant la sympathie de nombreux passants, et le tout en musique. Reportage photographique ci-dessous :



  • Pont de la Guillotière : Retour sur les lieux de l’interpellation :


  • Place des Terreaux :


  • Place de l’Hôtel de Ville :

  • Et grand succès du concert et spectacle de Karmel Japha, rue de la République, en hommage au clown Abu Sakha, emprisonné dans les geôles de l’occupant israélien :




 

Le Palestine Tour à Lyon : Buzz réussi avec l’aide des sionistes !

On peut dire que notre passage à Lyon ne sera pas passé inaperçu, grâce au lobby israélien !
Plus de 300.000 vues de nos actions, de nos T.Shirts BDS, et de notre concert en plein centre de Lyon, sur Facebook et les réseaux sociaux ! Des communiqués de soutien de multiples associations en France et à l’étranger, ainsi que des articles dans la presse, après la grosse bourde des interpellations, commise par le préfet de police de Lyon, sous la pression des officines israéliennes.

- Ci-dessous l’article du progrès de Lyon. Jugez par vous-mêmes :
Cliquer sur l’article pour le grossir
JPEG
Un grand merci à toutes les associations qui ont publié des communiqués de soutien s’indignant des interpellations intempestives et arbitraires du préfet de police de Lyon, dont le Collectif 69 qui était co-organisateur de l’étape lyonnaise du Palestine Tour, l’UJFP de Lyon, La LDH du Rhône, le PCF de Vaulx en Velin, l’AFPS 69, et l’UFCM.
Du coup, ce samedi, lendemain des interpellations, les passants s’arrêtaient sur notre passage, lors de notre visite de la capitale des Gaules, et de notre concert rue de la République, pour nous demander comment se procurer les t.Shirts que nous portions ! Un gros coup de pub gratuit pour la campagne BDS !





 

Le Palestine Tour remercie Bourges pour son accueil chaleureux

Le Palestine Tour s’est terminé en beauté dimanche à Bourges, où les associations Medina et Palestine 18 avaient organisé avec brio nos interventions et le concert de Karmel Japha, sur la place la plus fréquentée du centre historique de la ville. Un grand merci à tous !


- Des expositions très appréciées
Sur la colonisation, le blocus de Gaza, et la campagne BDS


Sur les prisonniers palestiniens

Sur les opposants israéliens


- Découverte de l’artisanat palestinien et ruée sur les T.Shirts BDS. Même les bébés en portent !


- Le concert et le spectacle de Karmel Japha très applaudi pour sa grande qualité artistique et le sens de l’humour des musiciens



  • Un très bel hommage de Facundo au clown Mohammed Abu Sakha emprisonné par Israel :

- Un public qui ne boude pas son plaisir



Merci à Medina et Palestine 18 !

 

articles élogieux dans la presse régionale

Partout où le Palestine Tour est passé cet été, il a recueilli non seulement l’approbation des passants, mais également celui de la presse locale, souvent même avec des articles très objectifs, comme ceux-ci :

  • Dans le Journal de Saöne et Loire lors de notre passage à Chalon sur Saône le 16 juillet dernier :

(Double clic sur les articles pour les agrandir)
JPEG

  • Dans le Berry Républicain lors de notre étape à Bourges, ce 24 juillet :

JPEG
Comme quoi, les journalistes savent parfois faire la part des choses...
CAPJPO-EuroPalestine