Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Parrainage de familles de prisonniers

de l'association Palestine en Marche

En accord avec Nadi al-asir al-Filistini, l'association Palestine en Marche met en place les parrainages de familles de prisonniers. Nous avons reçu les dossiers des familles. Le parrainage consiste à établir des relations directes entre les parrains, marraines et les familles même. Nous donnons les informations suivantes : nom du prisonnier, date d'arrestation, âge, état de santé famille : nom du conjoint(e), enfants à charge n° de téléphone et coordonnées bancaires (à revoir, directement avec les familles). Quiconque est intéressé par cette action, prière d'envoyer un mail en retour à palestine_en_marche@yahoo.fr

Pourquoi soutenir les prisonniers et leurs familles ?


- Comme vous le savez, il y a plus de 7500 prisonniers palestiniens actuellement. Les arrestations sont souvent arbitraires, puisque plus d'un millier de prisonniers sont des prisonniers administratifs, alors que près de la moitié ne sont pas jugés.


- Les prisonniers sont dans une situation de dénuement total dans les prisons : ils manquent de tout, de nourriture, de vêtements, de couvertures, de nécessaires de toilettes, etc... La direction de prison les oblige à tout acheter à la cantine, gérée par les autorités carcérales, où les produits sont extrêmement chers. Il s'agit d'une forme de racket que connaissent bien diverses prisons dans plusieurs pays du monde.

- Les familles de prisonniers vivent une situation très pénible : souvent, la personne arrêtée était celle qui travaillait et faisait vivre la famille.

- L'armée d'occupation a dynamité plusieurs maisons des prisonniers, en signe de vengeance et de châtiments collectifs.

- Les prisonniers ont des familles, des enfants qu'il faut scolariser, soigner, nourrir et protéger.

- Le ministère palestinien des prisonniers et des détenus ne peut supporter toutes les charges, lorsqu'il décide de s'en occuper. Les organismes comme Nadi al-asir, organisme qui n'est subventionné par aucune organisation internationale, ne peuvent subvenir aux besoins de toutes les familles.

- C'est pourquoi la délégation de Nadi al-asir qui se trouve actuellement en France nous a remis des dossiers de familles pour élargir le champ de l'aide aux prisonniers.

- Rappelons aussi que les prisonniers ont besoin de notre aide, humaine, politique et matérielle. Un simple contact avec la famille lui permet de résister aux diverses pressions matérielles et psychologiques générées par l'occupation. Un simple geste de notre part envers la famille du prisonnier est un geste de solidarité avec la cause des prisonniers, qui défendent le pays en sacrifiant leur liberté.

Post-Scriptum :

N'hésitez pas à demander des informations, à demander des dossiers. Vous pouvez également vous regrouper pour assurer le parrainage de familles. Faites circuler l'information, élargissez le cercle du soutien aux prisonniers et à leurs familles.

pour plus de renseignement, contacter:palestine_en_marche@yahoo.fr