Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Pas d'élections libres en Palestine, si les citoyens ne le sont pas

Leïla Chahid, lundi 15 novembre 2004

On ne peut pas avoir des élections libres, lorsque les citoyens ne le sont pas", a estimé lundi la déléguée générale de la Palestine en France Leïla Chahid, rappelant que "tous les territoires palestiniens" étaient "réoccupés" depuis l'arrivée d'Ariel Sharon à la tête du gouvernement israélien.

Revenant sur le décès de Yasser Arafat, jeudi dernier à l'hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine), Mme Chahid a précisé sur France-2 qu'aucune "preuve de toxine connue" n'avait été retrouvée dans ses analyses. "Mais il reste des toxines inconnues. On ne peut pas écarter" la possibilité qu'il ait été empoisonné, "comme on ne peut pas affirmer qu'il l'a été".

"Aujourd'hui, il emporte avec lui le secret de la raison pour laquelle il est tombé maintenant malade", a-t-elle ajouté. Interrogée sur le délai de 60 jours avant l'élection du président de l'Autorité palestinienne qui succédera à Yasser Arafat, elle a expliqué que c'était "court", car "nous sommes sous occupation militaire".

"Depuis l'arrivée de Sharon au pouvoir, tous les territoires palestiniens sont réoccupés. Les incursions sont quotidiennes, les assassinats sont quotidiens. Il est évident qu'on ne peut pas avoir des élections libres, lorsque les citoyens ne le sont pas", a souligné Leïla Chahid. Elle a expliqué que tous les territoires devaient voter, de la Cisjordanie à la Bande de Gaza, en passant par Jérusalem-Est. Et "pour pouvoir voter, il faut que l'armée se retire aux frontières de septembre 2000", a poursuivi Leïla Chahid. Ainsi, les candidats et les citoyens auront "le sentiment qu'ils sont libres de faire campagne et qu'ils sont libres d'élire comme ils le souhaitent".

La représentante de l'Autorité palestinienne en France a souhaité que des observateurs internationaux puissent participer au scrutin, afin que "ces élections soient garanties comme des élections transparentes, démocratiques et intègres". "Il faut que la communauté internationale nous aide à faire ces élections dans les meilleures circonstances". PARIS (AP)

Rubriques: