Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Pourquoi boycotter et sanctionner l'Etat d'Israël ?

Le peuple palestinien, constitué pour plus de la moitié de réfugiés, est privé depuis plus d'un demi-siècle et malgré plusieurs résolutions internationales de son droit au retour dans son pays, sur ses terres et ses propriétés : dans les camps de l'exil, dans les camps situés dans les territoires occupés en 1967 ou à l'intérieur même de l'Etat d'Israël, les réfugiés revendiquent le droit de rentrer chez eux.

Quand il n'est pas exilé, le peuple palestinien subit l'occupation : bombardements, raids meurtriers sur les camps, les villages et les villes, arrestations, démantèlement des structures sociales, économiques et politiques : démolition des maisons et des usines, destruction des écoles et des administrations. Les agglomérations palestiniennes sont démembrées par les colonies de peuplement et les routes reliant ces colonies auxquelles a été ajouté le mur de l'annexion ; les populations sont décimées par les arrestations massives et les 9000 prisonniers sont privés de tous leurs droits, considérés comme des criminels par l'Etat occupant.

Dans le cadre de l'Etat sioniste instauré en 48 où vivent un million et demi de Palestiniens considérés par l'Etat comme des citoyens, les Palestiniens sont expropriés de leurs terres, expulsés de leurs villages non-reconnus, leurs maisons sont démolies et leurs institutions religieuses détruites ou profanées. Ils sont assassinés et menacés par la judaïsation de leurs terres et le nettoyage ethnique.

Malgré cette injustice flagrante subie par le peuple palestinien depuis près d'un siècle, les puissances occidentales ont décrété unilatéralement qu'il y a un processus de paix. Au lieu de faire pression sur l'Etat d'Israël, pour l'application des décisions internationales et mettre fin à l'occupation, favoriser le retour des réfugiés et accorder le droit à l'autodétermination du peuple palestinien, où qu'il se trouve, les puissances occidentales (USA et UE) font pression sur le peuple palestinien pour entériner l'injustice accomplie, accepter la domination de l'idéologie sioniste, coloniale et raciste, sur la région et arrêter toute résistance pourtant légitimée par les résolutions internationales. Ces puissances occidentales exercent des pressions sur les pays arabes pour les amener à normaliser leurs relations avec le régime sioniste et entériner l'occupation de la Palestine et le démembrement du peuple palestinien.


- Parce qu'un appel au boycott de l'Etat d'Israël et aux sanctions les plus vastes a été lancé par plus de 172 associations palestiniennes, représentant la société civile, les organisations et partis palestiniens. Cet appel dit :

« Nous, représentants de la Société Civile Palestinienne, invitons les organisations des sociétés civiles internationales et les gens de conscience du monde entier à imposer de larges boycotts et à mettre en application des initiatives de retrait d'investissement contre Israel tels que ceux appliqués à l'Afrique du Sud à l'époque de l'Apartheid.

Nous faisons appel à vous pour faire pression sur vos états respectifs afin qu'ils appliquent des embargos et des sanctions contre Israel.

Nous invitons également les Israéliens honnêtes à soutenir cet appel, dans l'intérêt de la justice et d'une véritable paix.

Ces mesures punitives non-violentes devraient être maintenues jusqu'à ce qu'Israel honore son obligation de reconnaître le droit inaliénable des Palestiniens à l'autodétermination et respecte entièrement les préceptes du droit international en :

• 1. Mettant fin à son occupation et à sa colonisation de tous les terres Arabes et en démantelant le Mur

• 2. Reconnaissant les droits fondamentaux des citoyens Arabo-Palestiniens d'Israel à une égalité absolue; et

• 3. Respectant, protégeant et favorisant les droits des réfugiés palestiniens à revenir dans leurs maisons et propriétés comme stipulé dans la résolution 194 de l'ONU


- Parce que nous ne pouvons pas accepter la poursuite de l'injustice faite au peuple palestinien,
- Parce que nous considérons que la résistance du peuple palestinien à l'invasion sioniste de sa terre est une résistance légitime, reconnue par les textes internationaux
- Parce que la Charte de l'ONU (article 41) autorise l'utilisation de l'arme pacifique du boycott et de la rupture de toutes relations avec tout Etat qui ne respecte pas le droit international,

Nous appelons les diverses composantes de la population en France et en Europe à se joindre à la campagne internationale de boycott et de sanctions contre l'Etat d'Israël.

Face aux gouvernements complices de l'occupation israélienne et de l'injustice, dont les diverses propositions visent à faire plier le peuple palestinien pendant qu'ils se gargarisent des mots « paix » et « démocratie », affirmons notre soutien sans faille aux résistants en Palestine jusqu'au recouvrement des droits légitimes du peuple palestinien, où qu'il se trouve !

Exigeons : la fin de l'occupation, le démantèlement de toutes les colonies et la fin du processus colonial, la libération de tous les prisonniers palestiniens et arabes, l'arrêt de la judaïsation des terres et la démolition des villages non-reconnus, le retour de tous les réfugiés à leurs terres et leurs propriétés.

Nous ne pouvons, en tant que peuples épris de justice, agir comme les gouvernements occidentaux, leurs alliés arabes et des ONGs internationales, dans la gestion de l'occupation pour la rendre moins horrible car la violence de l'occupation engendre la lutte de libération.


- Savez-vous que les paysans palestiniens considérés citoyens de l'Etat d'Israël, ne peuvent cultiver certains produits, réservés aux Juifs (pomme de terre, par exemple) ?
- Savez-vous que des institutions israéliennes ont un statut associatif en France (KKL, par exemple) et collectent des millions d'euros pour coloniser les terres palestiniennes (Cisjordanie, Naqab, Galilée) ?
- Savez-vous que les prisonniers palestiniens et arabes sont des cobayes pour les recherches pharmaceutiques israéliennes ?
- Savez-vous qu'Israël a détruit plus d'un million d'oliviers en quelques années ? que son armée et ses colons ont dévasté des milliers d'hectares?

C'est pour toutes ces raisons que nous devons boycotter et sanctionner Israël.

Le boycott est une arme légalement reconnue

Ne nous laissons pas impressionner par les accusations lancées par les sionistes en France Réclamons la fin de toute coopération entre institutions académiques, culturelles, sportives, économiques israéliennes d'une part et françaises et européennes de l'autre, Ecrivons à nos élus pour leur expliquer nos positions, protestons et manifestons contre la présence d'une quelconque représentation israélienne dans notre ville, université, école, lieu de travail (syndicats). Protestons contre les jumelages de nos villes avec des villes israéliennes (qui ne sont que des villages ou villes palestiniens, détruits ou dont la population a été expulsée en 48). Ecrivons aux entreprises françaises qui sous-traitent avec des entreprises israéliennes, aux centrales d'achats qui importent les produits israéliens, exprimons notre désaccord avec leur collaboration à l'occupation, la colonisation et l'expulsion du peuple palestinien.

Boycottons les produits israéliens et parlons-en autour de nous, Boycottons les produits alimentaires sur les marchés et dans les supermarchés avec code 0729 ainsi que les produits labelisés Jaffa, Carmel, ou Star Ruby, Jordan River, Jordan Plains, King Salomon (dattes), Kedem, Coral (tomates), Hay et Delaize (Epices), Osem (filiale de Nestlé), Tivall (produits végétariens), Jaffaden (jus de fruits) et toute la gamme des produits Yarden, Keter et Allibert (boites plastiques et mobilier de jardin), LITAF (puériculture), Zag (bricolage), Motorola etc.. commercialisés par tous les hypermarchés.

Ecrivons aux supermarchés qui commercialisent les produits israéliens, ou laissons même des messages sur les carnets mis à disposition de la clientèle pour leur signaler les produits israéliens, notre refus de les voir dans le magasin, la signification de leur commercialisation. Pour plus d'informations sur la campagne : Sur internet : le sitewww.ism-france.org; Ou écrire à nantes@ism-france.org ; palestine_en_marche@yahoo.fr

Vous pouvez également reproduire ce texte, le diffuser, le transférer, pour expliquer le pourquoi de la campagne.

Pour dire non à l'occupation, au nettoyage ethnique pour réclamer l'application du droit international

Participons massivement à la campagne de bycott et des sanctions de l'Etat d'Israël.

Post-Scriptum :

Pour comprendre pourquoi il est important, comment participer à la campagne, et quels sont les produits et les firmes à boycotter, voir sur le site de l'ism - france.

http://www.ism-france.org/news/arti...

Rubriques: