Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

PR. CHRISTOPHE OBERLIN

Tête de liste

52 ans, marié, 4 enfants.

Chirurgien spécialisé dans la microchirurgie et la chirurgie de la main.

Professeur des Universités. Une centaine de publications, deux livres traduits en anglais, et en chinois. Responsable de deux Diplômes d'Université.

A effectué une vingtaine de missions humanitaires de chirurgie réparatrice (lèpre, ulcère du Buruli) entre 1981 et 1995 (Centrafrique, Bénin, Congo, Côte d'Ivoire). Conseiller du 19ème arrondissement de Paris, chargé de la Santé, du Sida et de la Toxicomanie (1995-2001).

Vice-président du Groupe des Oeuvres Sociales de Belleville (GOSB: 2 centres de santé, une crèche, un centre de Protection Maternelle et Infantile, un Institut Médico-Pédagogique), depuis 2002.

Responsable de missions de chirurgie réparatrice des paralysies auprès des blessés palestiniens depuis décembre 2001 (une quinzaine de missions au total).

Loisirs: course à pied, plongée, parapente.

Pourquoi je me présente :

« Investi dans la médecine humanitaire à l'étranger depuis plus de 20 ans, ainsi que dans l'action médico-sociale en France, j'ai pris en charge depuis deux ans des missions de chirurgie des blessés de guerre en Palestine. Nous avons consulté, avec mes équipes, plus de 1000 blessés, et opéré 250 d'entre eux, tout en entamant un travail de formation des chirurgiens palestiniens.

Mais, au cour de ces séjours répétés, j'ai constaté les conditions de vie effroyables imposées par les occupants à la population palestinienne, victime d'une politique irrespectueuse du droit international, ouvertement raciste, mortifère. Je constate de même qu'avec l'Irak, c'est un deuxième Vietnam qui vient de s'ouvrir à nos portes, contre l'avis de l'écrasante majorité des européens. Continuer à travailler là-bas dans le silence, sans réfléchir aux fondements du conflit, sans témoigner ici, n aurait désormais plus de sens.

Il était légitime, à l'occasion des élections européennes, qu'une liste s'attachant à un problème considéré comme crucial par la majorité des citoyens européens fasse entendre sa voix.

Je suis fier de la diriger. »

Rubriques: