Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Protestations des familles des prisonniers contre la répression à Ofer

Par Mayssa Abu Ghazale

Des dizaines de familles des détenus, habitant al-Quds se sont rassemblées ce mercredi matin, devant le siège de la Croix-Rouge à Cheikh Jarrah, al-Quds, pour dénoncer la répression israélienne il y a deux jours contre les détenus de Ofer, suite à la décision de transférer Abdel Rahim Mallouh, responsable du FPLP et membre du conseil exécutif de l'OLP.

Ya'qub Odeh, prisonnier libéré, a déclaré que l'agression contre les prisonniers, avec les crosses des fusils et les tuyaux, les balles et les bombes, était inadmissible, et que la communauté internationale doit assumer ses responsabilités, protéger les prisonniers et le peuple palestinien contre les agresseurs. "L'agression contre les dirigeants palestiniens" a-t-il déclaré, est une provocation contre tous les prisonniers, qui refusent de se soumettre au diktat de l'occupation.

L'épouse du prisonnier Ahmad Muslimani, responsable du FPLP, ayant été arrêté il y a quelques mois dans la ville d'al-Quds, a déclaré que l'arrestation de son mari vise empêcher toute résistance à la judaïsation de la ville et à la vider de ses habitants palestiniens. "Il n'y a aucune charge contre mon mari", a-t-elle ajouté, "la cour suprême israélienne a reconnu que mon mari est actif dans le domaine social dans la ville d'al-Quds, mais refuse de le libérer car il est considéré comme une référence pour les jeunes Palestiniens de la ville d'al-Quds".

Les familles de prisonniers se sont adressées à l'Autorité Palestinienne, lui réclamant de libérer les prisonniers palestiniens détenus dans les prisons palestiniennes (rappelons que le secrétaire général du FPLP, Ahmad Saadat, est détenu dans la prison d'Ariha, ainsi que plusieurs résistants appartenant à plusieurs formations).

Les familles ont dénoncé le peu d'intérêt de la question des prisonniers chez l'Autorité palestinienne et le conseil législatif, occupés plutôt par les élections primaires internes.

A Gaza, le membre du conseil législatif palestinien, Hisham Abdel Razeq qui est aussi responsable du dossier des prisonniers dans l'Autorité palestinienne, a déclaré devant les familles rassemblées à Gaza, pour protester contre les agressions israéliennes sur les prisonniers de Ofer "Nous sommes ici devant le siège de la Croix-Rouge, pour soutenir nos prisonniers et réclamer que cesse la répression contre eux." Les familles rassemblées ont marché vers les sièges de toutes les organisations des droits de l'homme pour exiger qu'une action soit menée, rapidement, pour faire cesser les pratiques barbares de l'occupant.

De son côté, le secrétaire général du FPLP, Ahmad Saadat, a dénoncé, de sa prison, la répression, dans un appel téléphonique à Palestine Network News, affirmant que la répression à Ofer n'est qu'un maillon de la répression générale contre les prisonniers palestiniens. C'est une politique stratégique de la part des gouvernements israéliens que de réprimer, essayer de rabaisser et d'humilier les prisonniers, pour les faire plier, car ils représentent le flambeau de la lutte et de la résistance.

Il a fait porter la responsabilité aux autorités de l'occupation de toute détérioration de la santé de Abdel Rahim Mallouh. Il a demandé l'intervention des organisations humanitaires dans le monde pour faire cesser les pratiques de l'occupation contre les prisonniers, et pour l'obliger à respecter les traités internationaux.

Sources: Palestine Network News Mayssa Abu Ghazale 30 novembre 2005

Traduction Centre d'Information sur la Résistance en Palestine