Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Quatre millions 349.946 réfugiés palestiniens

L'UNRWA, agence de l'ONU consacrée pour les réfugiés palestiniens, a publié hier des nouvelles données statistiques sur le nombre des réfugiés palestiniens, inscrits auprès de l'agence, qui vivent en Jordanie, Syrie, Liban, Cisjordanie et la bande de Gaza. Un million 278.678 réfugiés vivent dans les camps.

Les statistiques indiquent que le nombre de réfugiés palestiniens au Liban est de 404.000 réfugiés, vivant dans 12 camps, le nombre d'écoles de l'UNRWA au Liban est de 67 écoles, le nombre d'élèves dans ces écoles 39.290 élèves.

Selon les sources de l'UNRWA, il y a un million 827.000 réfugiés en Jordanie, dont 288.110 réfugiés répartis dans une dizaine de camps. En Syrie, selon l'agence, le nombre de réfugiés palestiniens est de 432.000, dont 116.000 réfugiés répartis sur une dizaine de camps. Il existe dans ces camps 118 écoles de l'UNRWA, fréquentées par 64.149 élèves.

Les statistiques indiquent que le nombre de réfugiés inscrits auprès de l'agence en Cisjordanie est de 699.814 réfugiés, dont 184.382 dans les camps. Pour les réfugiés de la bande de Gaza, ils sont 986.000 dont 479.000 répartis dans les camps.


Ce ne sont que les chiffres des réfugiés inscrits à l'UNRWA. Les réfugiés de l'Intérieur (Palestiniens chassés de leurs terres et de leurs maisons, mais réfugiés dans leur propre pays, dès 1948) ne comptent pas dans les statistiques de l'UNRWA car l'Etat d'Israël refuse la présence de cet organisme sur "son" territoire, alors qu'ils sont environ 350.000 réfugiés internes, qui revendiquent leur retour à leurs terres et à leurs biens.

Au regard de ces chiffres, la question qui ne cesse d'être posée est : comment la communauté internationale peut-elle accepter et entériner l'expulsion d'un peuple, rester sourde à sa revendication de retour à son pays, pourtant votée par l'ONU ?

Jusqu'à quand les réfugiés palestiniens doivent-ils attendre une solidarité internationale avec leurs revendications légitimes ? Est-ce leur présence dans des pays arabes ou en Palestine même qui empêche la communauté internationale de considérer leurs droits ? Le sionisme, entreprise de nettoyage ethnique de la Palestine, s'appuie sur le fait que les Palestiniens sont des Arabes pour justifier leur expulsion.

La situation actuelle des réfugiés palestiniens en Irak exige que l'on soutienne de plus en plus massivement le droit au retour des réfugiés palestiniens à leur pays et à leurs terres.

Fichier attachéTaille
Répartition des réfugiers fin 2005124.13 Ko
Rubriques: