Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Réélues, la terreur, la haine, la mort.

Par Majed B. de la GUPS

Réélues, la guerre, la misère, l'apartheid. Cet homme qui nous a tant éloigné de l'espoir, de l'avenir, de la paix. « J'ai voté Sharon car il est assez fort pour imposer la paix » voilà ce que je viens d'entendre un israélien dire à la télé.

Je n'ai jamais entendu un aussi grand nombre d'absurdités réunies. D'abord car Sharon et paix ne peuvent pas être associés, ils ne peuvent qu'être opposés en tout cas en ce qui concerne une paix entre Palestine et Israël. Puis il faudra expliquer à cet homme que la paix ne s'impose pas, elle se partage, s'accepte. Le problème c'est que les gouvernements israéliens n'ont jamais vu en nous des partenaires mais des vaincus à qui on allait « accorder » le moins possible (comme le révèle le terme « d'offre généreuse » pour Camp David comme si la paix était un cadeau qu'Israël nous fait) sans se soucier du juste et du nécessaire. On demandait à une femme qui va voter Likoud pour la première fois pourquoi elle le faisait, elle a répondu « le désespoir ». C'est en votant Sharon qu'elle fait subsister le désespoir. Une autre femme qui vote toujours Likoud s'est expliquée en disant que les palestiniens étaient des ânes et qu'on ne peut pas discuter avec les ânes, il faut les frapper pour leur faire comprendre.

Sharon pour la paix, c'est la plus grande insulte qu'on puisse adresser aux palestiniens, à leur histoire et à leur souffrance que d'élire l'homme qui symbolise les cauchemars qu'ils ont vécu. Certains me répondront qu'il accepte un Etat palestinien. Oui mais sur 40% du territoire que le droit international nous garantit (10% de la Palestine historique), un Etat qui porterai mal son nom, sans Jérusalem et sans aucune solution au drame des réfugiés. Non, les israéliens ont choisi, le choix de la peur, du repli, de la haine. Pourquoi ? La longue période de « calme relatif » n'a pas suffit pour mobiliser la société israélienne pour la paix. Des grands efforts ont été déployés du côté palestinien pour s'assurer que des attentats n'auront pas lieu, même si cela n'a pas été un succès profond, il aurait dû avoir des répercussions sur la société israélienne afin de convaincre les palestiniens que leurs efforts ne sont pas vains. Même s'il n'est pas vraiment représentatif, il faut évoquer le mois de décembre où il y a eu 7 israéliens morts et 46 palestiniens. Alors pourquoi ? A cause de l'aveuglement, l'isolement que les israéliens imposent à eux-mêmes, des médias qui ne sont que des instruments d'une propagande guerrière digne d'un Etat totalitaire. Ils ont choisi de ne pas prendre le risque de la paix. Il s'agit pour tous ceux qui au sein de cette société prétendent chérir et vouloir la paix, de se mobiliser, de nous prouver que cette force existe, qu'elle est légitime et représentative. Ma main tendue à cette société à côté de laquelle j'aspire à bâtir mon Etat, ma main tendue est blessée, amputée, Sharon réélu, c'est comme si on condamnait la paix à mort…de nouveau, c'est comme si on mutilait un cadavre au lieu de le ressusciter. Ceux qui ne condamnent pas ce choix ne peuvent pas vouloir la paix. Ces élections auraient pu être un pas dans la bonne direction, à la place c'est un pas de plus vers le cimetière.

Majed B.

Rubriques: