Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Relations entre le terroriste en caleçon et le Mossad

Traduction-résumé d'un article du journaliste Victor Thorn

Selon le spécialiste du contre-terrorisme Gordon Duff, les 80 grs de l'explosif PETN du « terroriste » de Noël Umar Farouk Abdul Mutallab n'auraient même pas permis de faire sauter son siège. Et son pays d'origine, le Nigéria, serait sous contrôle du Mossad et de l'armée israélienne. Dans ce pays les Israéliens entraînent l'armée, vendent des armes, contrôlent les aéroports [1]. Dans un article publié par Duff dans Veterans Today, le 31 décembre, le père de Mutallab dirige la plus grande banque du pays ainsi que l'industrie de l'armement, et est le contact n°1 des Israéliens. M. Mutallab a des relations étroites avec l'ambassadeur américain et la CIA. Le 19 novembre, M. Mutallab avait été tant inquiété par les errements de son fils qu'il avait pris contact à ce sujet avec le chef de la CIA au Nigéria. Est-il croyable que personne n'ait empêché l'action de ce fils influencé dans le Yémen ?

Pour ce qui est du Nigéria un article du 5 septembre 2008 par Tashikalmah Hallah et Francis Okeke, « Nigeria : désaccord des législateurs sur le Mossad », rapporte que le sénateur Nuhu Aliyu se faisait le défenseur de l'accord avec Israël, avec l'argument suivant : « ils (le Mossad) sont des professionnels et ils nous aident à former nos propres agents ; je ne vois pas pourquoi leur présence serait un danger pour notre sécurité nationale ».

Fort curieusement la sécurité de l'aéroport d'Amsterdam est assurée par la société israélienne International Consultants on Targeted Security (ICTS).

Une société qui contrôle aussi les trois aéroports d'où étaient parti les avions du 11/9 ; ainsi que la sécurité des transports urbains de Londres où eurent lieu les attentats attribués à des islamistes, ainsi que l'aéroport Charles de Gaulle où avait embarqué le terroriste à la chaussure Richard Reid, le 22 décembre 2001.

Durant le voyage d'Umar Mutallab, âgé de 23 ans, un autre passager passa beaucoup de temps à le filmer ave une petite caméra, même quand Mutallab tenta d'allumer l'explosif dans son caleçon. Et après l'atterrissage à Detroit, un autre Indou fut emmené, menotté, par la police après qu'un chien eut renifflé un explosif dans ses bagages. La présence d'Indou, aussi bien à Amsterdam que dans l'avion ne semble pas étonnant, étant donné que les Israéliens ont des liens étroits avec les Indous dans le domaine de l'armement ; et que l'agence de renseignement de l'Inde travaille étroitement ave le Mossad.

Pour ce qui est des activités des Israéliens au Yémen, la BBC diffusa le 7 octobre 2008 que le président du Yemeen, Aloi Abdoulaah Saleh avait déclaré que les forces yéménites avait arrêté un groupe d'islamistes ayant des liens étroits avec les services israéliens

Pour ce qui est de la formation idéologique du fils Mutallab, Duff précise qu'Al-Qaïda n'est pas présent au Yémen. George Bush avait fait relacher de Guantanamo quelques faux agents qui, parti au Proche Orient, prirent contact avec le Mossad [2].

Commentaires

[1] on parle depuis longtemps des relations étroites entre la CIA et les Israéliens, notamment depuis l'assassinat de J.K. Kennedy, au point qu'on peut se demander si la CIA n'est pas sous contrôle israélien, comme le parlement américain, la presse américaine et fort probablement la présidence.

[2] en d'autres mots, le Mossad avait puisé dans Guantanamo des hommes de main avec lesquels ils infectent maintenant d'autres pays islamiques afin d'entretenir les braises du terrorisme musulman qui leur permet de vendre du matériel de sécurité, de former des agents anti-terroristes, de contrôler des aéroports et les services téléphoniques comme aux Etats Unis, et sans doute aussi internet, de faire abolir les droits de l'homme par les élus (comme aux Etats Unis le fameux Patriot Act a pratiquement complètement aboli les droits de l'homme fondamentaux aux Etats Unis où même des citoyens américains peuvent être maltraité comme cette ex-employée de l'IRS (les impôts) qui a fait des révélations sur l'IRS et qui subit actuellement la « diesel therapy » qui consiste à la promener pendant des heures dans un bus, menottée assise sur un siège, sans boire ni manger et sans lui permettre d'aller aux toilettes ; bref de prendre peu à peu le pouvoir dans un pays. On pourrait maintenant réécrire le Prince de Machiavelli sur les différentes manières de s'emparer d'un pays.

[100] Il reste maintenant à savoir à ce qui arrivera à cette loque que semble être Umar, fils de Mutallab. Pendant toute l'opération il a été d'une extraordinaire passivité. En théorie il risque trente ans de prison aux Etats Unis. Et peut-être les USraéliens tient-ils déjà si bien le père que celui-ci s'y résignera. Un autre exemple de l'akeda, le sacrifice d'Isaac à Abraham.

Source: