Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Répression accrue contre les prisonniers grévistes

Communiqué de Nadi al-asir al-Filistini 22 août 2004

Les prisonniers malades menacent de rejoindre les grévistes de la faim le lundi 23 août (neuvième jour) Des unités spéciales investissent la prison de Shatta-Gilboa, dénudant les prisonniers et confisquant toutes leurs affaires essentielles. Des transferts et distinctions entre prisonniers Appel à la Croix Rouge d'assumer son rôle en visitant les prisonniers.

Une lettre vient de parvenir à Nadi al-asir al-Filistini, de la part de prisonniers malades qui menacent de rejoindre la grève illimitée de la faim et de s'abstenir de prendre les médicaments à partir du lundi 23 août. Dans la lettre envoyée par des prisonniers malades, ceux-ci disent : si les mesures et les pratiques racistes et fascistes israéliennes ne s'arrêtent pas contre les prisonniers grévistes, nous commencerons une grève de la faim et refuserons de prendre nos médicaments à partir de lundi prochain. Nous mettons en garde contre la politique israélienne envers la grève qui vise à tuer les prisonniers, en rejetant leurs revendications, et en prenant toute une série de mesures immorales et fascistes comme la confiscation du sel, des ventilateurs, du tabac, du matériel d'information, et en investissant les pièces des grévistes de façon provocatrice. Rappelons que les grévistes malades sont répartis sur différentes prisons, et qu'ils ont été exclus de la grève par une décision de la direction nationale des prisonniers. D'autre part, l'avocat de Nadi al-asir, Raed Mahamid, a pu rencontrer plusieurs prisonniers grévistes dans la prison de Shatta - Gilboa, qui lui ont raconté qu'une unité spéciale de la direction des prisons, nommée Nahshon a investi les pièces des prisonniers, de façon violente et provocatrice, et confisqué toutes leurs affaires essentielles, comme les moyens d'information (radio et télévision), les produits d'entretien et les livres, ainsi que le sel et le tabac. Les prisonniers disent qu'ils ont été obligés de se mettre à nu pour être fouillés de façon humiliante par cette unité. Les prisonniers ont indiqué que la direction de la prison leur a annoncé la décision israélienne concernant leur grève, c'est qu'ils peuvent mourir de faim. Les prisonniers ont précisé que la direction de la prison mène une guerre psychologique contre eux, en faisant intervenir les fouilles en plein milieu de la nuit pour les déstabiliser et faire pression sur eux.

Par ailleurs, Nadi al-asir al-Filistini a appris que la direction de la prison de Beer Saba' a distingué entre les prisonniers, séparant ceux qui ont été jugés des autres, comme elle a isolé 12 prisonniers actifs dans la prison et appartenant aux diverses formations, dans une seule section, en leur annonçant qu'ils vont être transférés dans d'autres prisons. 'Issa Qaraqi', directeur de Nadi al-asir, a lancé un appel à la Croix Rouge Internationale, lui demandant d'intervenir rapidement, d'augmenter ses équipes et de visiter les prisons de façon accrue pour examiner l'état de santé des prisonniers, qui commence à se détériorer à cause de la grève. M. Qaraqi' a dit que la Croix Rouge Internationale est la seule institution qui peut entrer dans les prisons, qui peut rencontrer les prisonniers étant donné que les prisonniers grévistes vivent dans l'isolement.

Concernant la situation du député prisonnier, Marwan Barghouty, Nadi al-asir al-Filistini a émis le communiqué suivant : Nadi al-asir a appris que la direction des prisons israéliennes, sur ordre du ministre de la sécurité intérieure, a décidé de transférer le prisonnier député Marwan Barghouty d'une cellule individuelle à Beer Saba' à une autre cellule où se trouvent des prisonniers extrémistes juifs. Ces prisonniers ont commencé à crier lors de l'arrivée de Marwan : Mort à Marwan, Mort aux Arabes, à l'insulter et à lui jeter des aliments devant sa cellule pour le provoquer. Ces nouvelles mesures contre Marwan Barghouty, qui fait la grève de la faim depuis le 15 août 2004 font partie de la campagne d'intensification et de la guerre psychologique menée par le gouvernement de Sharon contre les prisonniers grévistes de la faim en général et contre Barghouty plus précisément. Le gouvernement de Sharon a utilisé d'anciennes photos montrant Barghouty en train de manger pour prétendre qu'il a rompu la grève, afin de casser l'image de Barghouty devant les prisonniers et devant le peuple palestinien. Nadi al-asir considère les mesures israéliennes contre Marwan Barghouty comme une mesure menaçant sa vie et visant à le faire tuer; Nadi al-Asir considère que le gouvernement israélien est responsable de la vie de Barghouty et appelle les organisations humanitaires et judiriques, ainsi que les mondes arabe et musulman à intervenir pour faire cesser les pratiques dangereuses israéliennes visant le dirigeant prisonnier, Marwan Barghouty.

Nadi al-asir 21 août 2003