Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Retour en Palestine

Par Nadia

Je quitte la Palestine pour quelques jours et y reviens. Je prends l'avion de Paris à 7h du matin pour une escale a Bruxelles puis Tel Aviv. Arrivée à Bruxelles, je me dirige vers le comptoir El Al (compagnie israelienne). Premier étonnement, je me trouve face à une employee israelienne qui me demande mon nom. Je regarde sa liste et vois mon nom surligné en rouge. Elle me regarde et me dit qu'elle doit me poser quelques questions pour des mesures de securité. L'interrogatoire dure 4 heures, avec fouille integrale de mes affaires, mes papiers, ma camera, mon telephone.

On me dit que je ne prendrais pas l'avion prévu. Je fais un scandale, fatiguee par leurs questions stupides et répétitives. J'ai beau dire que je suis sur le sol belge et non israelien, un douanier belge qui assiste a la fouille me regarde avec compassion, tandis que je le prends à partie. "Ici, El Al applique sa loi, ce n'est pas normal, je suis d'accord avec vous, vous devriez écrire une lettre pour vous plaindre, car moi je ne fais qu'executer les ordres", me dit-il.

La fouille terminée... on me refuse sur le vol ! Un jeune homme témoin de la scene et qui, lui aussi est en difficulté avec El Al, leur demande : "Dites-moi ce qu'il y a de si extraordinaire en Israel pour que vous traitiez vos passagers de la sorte ? Israel, est-ce le paradis ? Il est certainement plus facile d'aller au paradis que d'aller en Israel !"

On me contraint à prendre un vol pour Vienne et, de là, le vol pour Tel Aviv, avec une autre compagnie. J'arrive a Vienne, et apres plus de 5h d'attente a l'aeroport, je prends le vol pour Tel Aviv. J'arrive a Tel Aviv à 00h30, je presente mon passeport au 1er controle et là, deux personnes de la securité israelienne me demandent de les suivre. Je comprends que mon voyage ne s'arrête pas la. Je suis epuisée, depuis 6h du matin je passe d'un aeroport à l'autre. Je subis à nouveau 3h d'interrogatoire avec une fouille méticuleuse de mes affaires, j'ai beau leur dire que j'ai y ai déjà eu droit à Bruxelles, en vain, je parle à des machines et non pas à des êtres humains.

Je ne reponds a aucune des questions, les regarde vider mes sacs, regarder la cassette qui se trouve dans la camera, scruter mon portable, compter mon argent, me deshabiller completement...Aucun sentiment dans leurs gestes ou regards, juste des robots qui executent les ordres du roi du monde et de l'univers qui, ou qu'il soit, impose ses regles. Et nos pays acceptent que leurs citoyens se fassent humilier de la sorte.

Tout est fait pour décourager les gens de venir en Palestine, mais j'y suis et j'y reviendrai !

Nadia

Naplouse, le 12/04/07

Rubriques: