Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Robert Hatem vit tranquillement à Paris

Le criminel de guerre, enfant chéri et allié de l'Etat d'Israël, Robert Hatem, vit tranquillement à Paris.

Qui est Robert Hatem ? Surnommé Cobra, il a été le garde de corps d'Elie Hobeika, et est responsable d'avoir été un des exécutants des massacres de Sabra et Chatila, sous la responsabilité israélienne.

Responsable d'avoir massacré personnellement 400 Palestiniens en septembre 1982 et d'avoir participé à l'assassinat de plusieurs milliers de Palestiniens dans les camps de Sabra et Chatila, de près de 3000 Syriens et Palestiniens au Liban et d'officiers de l'armée libanaise, en 1980.

Le criminel de guerre Robert Hatem est également un homme du Mossad.

Il a été interviewé à Paris par Yediot Aharanot et n'a pas nié ses crimes.

En 1997, le sinistre personnage obtient un permis de séjour en France, à cause de ses liens passés avec les services de renseignements français, mais semble-t-il, le ministère des affaires étrangères a refusé de lui donner un séjour permanent car '" il a tué de sang -froid des dizaines de personnes", mais refuse cependant de le remettre à un pays où il risque la peine de mort.

Ce sinistre personnage a participé à une manifestation de protestation devant l'ambassade syrienne à Paris, avec les membres de l'opposition.

Ce criminel de guerre a commencé par adhérer aux Phalanges, et a participé à l'unité 104, une unité secrète des Phalanges libanaises qui s'entraînait en Israël et au Sud-Liban, il a visité secrètement Israël plus de 20 fois pour rencontrer des officiers des renseignements et de l'armée israélienne. Il a même participé à la protection personnelle de Sharon lorsque l'avion de ce dernier s'est posé à Beyrouth, en 1982.

Il est étonnant que le pays qui prétend défendre la démocratie et les droits de l'homme, au Liban même, accepte de donner refuge à un criminel de guerre comme lui, et que de la France, ce criminel expose en toute fierté ses crimes.

La France, terre d'accueil ?? Pour qui ??

Post-Scriptum : d'après www.arabs48.com

Rubriques: