Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Se rendre en Palestine : Un Appel au Secours des Palestiniens

Quinze organisations représentant la société civile palestinienne lancent un appel à "tous les gens de conscience" dans le monde à venir les rejoindre à l'occasion de Noël, pour contribuer à la reconnaissance des valeurs de justice et de droit international.

Communiqué :

"Les Palestiniens en appellent à tous les gens de conscience : Venez passer Noël en Palestine !

Les associations de défense des droits de l'homme et de la société civile palestinienne appellent tous les gens de conscience dans le monde à venir les rejoindre pour une semaine d'actions fraternelles autour de Jérusalem.

Les Palestiniens dans l'ensemble de la Palestine historique, comme ceux qui sont forcés à l'exil, continuent à croire et à oeuvrer pour une paix fondée sur la justice. Nous sommes convaincus que l'aide de la communauté internationale peut nous permettre d'obtenir la liberté et la justice, de restaurer les valeurs et les principes que nous partageons en tant qu'êtres humains.

Nous vous invitons. Nous vous demandons : Rejoignez-nous et faites partie de ce changement du monde que vous appelez de vos voeux.

Rejoignez-nous à l'occasion des fêtes de Noël pour prier et agir pour la paix et la justice. Nous croyons à la non-violence comme mode de vie et comme un moyen de résistance très efficace. Nous croyons au droit international. Nous sommes convaincus que chacun d'entre nous est un vecteur de changement, et que personne n'a le droit de dire : "je n'y peux rien".

Nous nous chargerons de votre hébergement sur place et vous pourrez faire l'expérience de l'hospitalité palestinienne, au travers d'un programme d'actions conçu pour la paix, l'échange et l'amitié.

Différentes associations en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, et dans d'autres régions du monde sont partie prenante de ce projet.

Envoyez-nous un e-mail à

si vous êtes intéressés par ce projet."

Al-Rowwad Cultural and Theatre Training Centre,
Alternative Information Center
BADIL Resource Center for Palestinian Residency and Refugee Rights :
Bil'in Popular Resistance Committee
Friends of Freedom and Justice, Bil'in
Grassroots Palestinian Anti-Apartheid Wall Campaign
Holy Land Trust :
International Solidarity Movement :
Open Bethlehem :
Palestinian Centre for Rapprochement between People
Palestine Justice Network
Palestine Solidarity Project
Popular Struggle Coordinating Committee
Ciraj Center for Holy Land Studies,


POURQUOI UNE MISSION : AL Qods - Jérusalem ?

Jérusalem représente, avec le droit au retour des réfugiés palestiniens, l'un des points de friction extrême entre Israël et les Palestiniens. Jérusalem- Est est aujourd'hui une enclave entourée de 17 colonies habitées par près de 250.000 colons israéliens et d'un mur qui a contribué à entamer son isolement de la Cisjordanie.

La séparation avec la Cisjordanie terminée, Israël n'a plus qu'à se débarrasser des Palestiniens restés dans la ville. Et pour cela, tous les moyens sont bons : expulsions, non renouvellement des titres de résidence, refus de permis de construire... Mais depuis plusieurs années, Israël va même jusqu'à menacer les lieux saints - qu'ils soient chrétiens ou musulmans - à Jérusalem aussi bien qu'en Cisjordanie. Tout d'abord en restreignant ou refusant leur accès aux Palestiniens. Ensuite, en les isolant géographiquement. Enfin, en demandant à inscrire certains sites à caractère religieux à son patrimoine (ce fut notamment le cas récemment du tombeau des Patriarches à Hébron et du Caveau de Rachel près de Bethléem). Ainsi, à titre d'exemples, Israël remet régulièrement en cause l'authenticité des actes de propriété du tombeau des Rois, et les fouilles archéologiques sur le site de la Mosquée Al Aqsa, avec le percement de tunnels sous le site fragilisent sensiblement les fondations de la mosquée .

Mais tout cela ne date pas d'aujourd'hui...

Alors que le plan de partage de l'ONU en 1947 prévoyait la mise sous tutelle internationale de la ville, en 1948 après la guerre, le nouvel État d'Israël en occupe une partie, l'autre partie avec la Cisjordanie, sont administrées par les Jordaniens.

La guerre de 1967 ouvre la voie vers une nouvelle occupation avec la volonté affichée de judaïser Jérusalem-Est et de faire de la ville la « capitale unifiée » d'Israël. La ville ainsi que les terres de 28 villes et villages voisins sont alors annexées suivant un mot d'ordre toujours d'actualité depuis 1948, « acquérir le maximum de territoires avec le minimum de population palestinienne ». En 1980, cette volonté est affirmée avec l'adoption d'une loi fondamentale consacrant l'annexion unilatérale de Jérusalem-Est.

Depuis 1967, Jérusalem bénéficie donc d'un traitement spécial, la ville est le point de concentration de toutes les stratégies coloniales et représente à elle seule un concentré de la politique israélienne :
- Restriction et révocations des droits des résidents
- Planification du territoire suivant une politique ethnique
- Discrimination et apartheid
- Isolement du reste de la Cisjordanie

Nous ne pouvons laisser cette situation perdurer, si nous perdons la bataille de Jérusalem nous permettrons à Israël de confirmer et de mener jusqu'au bout sa politique expansionniste et de nettoyage ethnique en Cisjordanie et à Gaza, de même que son système d'apartheid en Israël. Parce que nous refusons la politique du fait accompli mais aussi parce qu'Israël ne saurait rester impuni, Il est grand temps d'agir et de créer un grand mouvement pour Jérusalem.

Parce qu'il s'agit d'un enjeu fondamental pour les Palestiniens, il ne peut en être autrement pour le mouvement de solidarité internationale.