Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Selon les documents présentés par le Hamas, l’AP de Ramallah « a espionné la résistance » dans Gaza au profit d’Israël

Selon le Hamas, l’Autorité palestinienne a espionné les organisations palestiniennes à Gaza et a transmis les informations à Israël.

Samedi, le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité nationale de Gaza a rendu public des enregistrements qui visent à démontrer que l’Autorité Palestinienne (AP) de Ramallah a espionné les combattants Palestiniens de Gaza.

Ce sont des membres des anciens services de sécurité affiliés à l’Autorité de Ramallah qui ont été enregistrés. Les enregistrements, à la fois audio et vidéo, laissent penser que les agences de sécurité de l’AP seraient responsables de divers actes « d’espionnage » à Gaza.

Dans la première vidéo, trois personnes « confessent » avoir incendié des véhicules sur les instructions d’un haut-responsable de la sécurité de Cisjordanie. Selon Ibrahim al-Madhoun, Aahed Abu Qamar et Ibrahim Abdul Aal, le conseiller du chef des services secrets des gouvernorats du sud, Sami Nasman, leur a dit qu’ils recevraient un salaire régulier en échange de ces actes de vandalisme.

Ont également été rendues publiques des conversations téléphoniques entre des responsables de la sécurité à Ramallah et leurs employés dans la bande de Gaza, leur demandant d’espionner le mouvement du Jihad islamique et sa structure militaire. On leur ordonnait notamment d’envoyer à l’AP des cartes indiquant l’emplacement de roquettes appartenant aux Brigades al-Qassam, l’aile militaire du Hamas.

Les cartes, semble-t-il, ont ensuite été transmises à Israël et ont été utilisées par les avions de guerre israéliens lors de l’agression sur la bande de Gaza de l’été 2014.

Un employé a également reçu l’ordre de surveiller une fête organisée par le Jihad islamique et de prendre des photos des roquettes ou des armes nouvelles arborées dans la parade.

Lors d’une conférence de presse qu’il a donnée avant la diffusion des enregistrements, le porte-parole du ministère de l’intérieur, Iyad al-Bezem, a dit que la liste des actes d’espionnage comportait la collecte d’informations sur les objectifs des différentes factions de la résistance, sur ordre d’officiers de la Sécurité de l’AP à Ramallah, au profit d’Israël.

Les anciens responsables de la sécurité ont également essayé de répandre le chaos et l’instabilité après l’agression contre Gaza de l’été dernier, en provoquant des explosions, en incendiant des véhicules et en tirant avec des armes a à feu, a expliqué Bezem.

Il a accusé les services de sécurité de Ramallah de s’efforcer de nuire à Gaza en montant les pays voisins, en particulier l’Égypte, contre la bande de Gaza. Bezem dit que le Hamas détient des centaines de documents à l’appui de ces affirmations.

Le porte-parole a appelé à la formation d’un comité national pour examiner les centaines de documents qui montrent l’implication des services de sécurité de Ramallah à Gaza. Ils espèrent pouvoir transmettre les détails de cette coordination des agences de sécurité avec Israël.

Bezem a dit qu’il tenait le Premier ministre et Rami al-Hamadallah, le ministre de l’Intérieur de l’AP pour responsables des événements à Gaza et des actes de leurs agences de sécurité.

Les investigations se poursuivront jusqu’à ce que toutes les personnes qui ont porté ou portent atteinte à la sécurité et à la stabilité de la bande de Gaza soient démasquées, a affirmé Bezem.

Dia Khalil

Al-Arabya al-Jadida - Vous pouvez consulter cet article

Traduction : Info-Palestine.eu

Rubriques: