Gn 15,18. En ce jour-là, le Seigneur fit alliance avec Abram, en lui disant: Je donnerai ce pays à votre race, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve d'Euphrate;
Gn 15,19. Tout ce que possèdent les Cinéens, les Cénézéens, les Cedmonéens ....  
Des arnaques, on en a connu. mais comme celle-ci: jamais!

 

Stéphane Hessel s'en est allé...

Stéphane HESSEL s'en est allé...Il s'est éteint à l'âge de 95 ans, la mort aura eu raison de l'infatigable amoureux des Droits humains universels et du passionné de lettres françaises. Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à toutes celles et à tous ceux qui l'ont respecté, admiré et aimé. Résistant de la première heure, ancien diplomate et déporté, il mena un combat sans relâche contre les injustices de ce monde, il fut un ardent défenseur des droits de l'Homme, de la justice et de la dignité en général et des droits des palestiniens en particulier.
Un homme au grand coeur et au parcours militant exceptionnel. Sa vie, son oeuvre et son combat ont été couronnés par de nombreux titres, distinctions, récompenses et reconnaissance : Collectionnant les médailles à l'Ordre national de l'Honneur et du Mérite.
Une des dernières récompenses en date : le prix Frantz Fanon en février 2011, du nom du penseur engagé anti-colonialiste.
Il s'est aussi illustré par son engagement et son soutien total et entier en faveur des droits des Palestiniens, Stéphane Hessel avait rejoint le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) contre Israël, ce qui lui a valu, malgré son vieil âge, des inimitiés de quelques détracteurs, dont figure le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF). Il était aussi le président du jury du Tribunal Russell sur la Palestine dès ses débuts en 2009.
Récemment, il s'est fait connaître du grand public au travers de son dernier ouvrage : " indignez- vous!" qui fut un Best - seller, pour lequel, fait exceptionnel et ajoutant à son mérite, il a renoncé au droit d'auteur pour consacrer les dividendes au soutien du Tribunal Russell sur la Palestine, Tribunal d'opinion visant à poursuivre en justice les pays auteurs de déni de droits.
Dans un monde insouciant et peu conscient, l'appel lumineux lancé de son légendaire : "Indignez-vous!" résonne et détonne comme pour éveiller la conscience humaine contemporaine et réveiller les coeurs des Hommes devenus trop insensibles à la misérable condition des opprimés.
Même si une grande figure de la résistance nous quitte, la vie nous fait don de ces Hommes qui nous apprennent que pour préserver les Droits universels inaliénables et la dignité humaine, il faut lutter jusqu'au bout, sans relâche et jusqu'au dernier souffle. Devant l'indigne, Stéphane Hessel n'a ni reculé, ni démissionné et encore moins recherché le repos ou la retraite. Au crépuscule de sa vie, Il a su garder intacte sa colère saine et a su transmettre le flambeau de l'indignation et de l'espérance aux futures générations éclairant par là, les voies à suivre d'un monde plus juste et d'un avenir meilleur. L'éternel résistant qu'il fut, nous a aussi enseigné que le combat contre l'injustice incombe à tous, aux jeunes comme aux vieux, aux femmes comme aux hommes, hier comme aujourd'hui, ici comme là-bas, ici-bas comme dans l'Au-delà...
Qu'il repose en paix...